Quelle borne de recharge ou wallbox pour la Smart EQ Fortwo ?

Quelle borne de recharge ou wallbox pour la Smart EQ Fortwo ?

À sa sortie en 1997, la Smart Fortwo a énormément fait parler d’elle en raison de sa taille réduite et surtout de sa capacité à n’accueillir que deux personnes. Cette micro-citadine a connu un réel succès si bien qu’elle s’est écoulée à 1,5 million d’exemplaires depuis sa sortie. Aujourd’hui, elle se met au diapason avec la tendance à l’électromobilité et s’équipe d’un moteur électrique tout en abandonnant les versions thermiques.

La Smart Fortwo s’électrise

L’année 2019 marque un tournant pour la Smart Fortwo et Forfour puisque le constructeur décide de définitivement tourner le dos aux moteurs thermiques pour n’équiper ses micro-citadines que d’électromoteurs. Lors de ce restylage, le véhicule a été dépourvu de calandre et s’est doté d’une nouvelle prise d’air intérieur et d’optiques à diodes. Il est totalement taillé pour la jungle urbaine par son gabarit ultracompact proposant une longueur de 2,69 mètres. Son faible rayon de braquage de 6,95 mètres lui permet d’évoluer avec aisance dans la ville. Sous le capot, il a droit à un moteur électrique d’une puissance de 60 kW/82 ch valable également pour la version cabriolet.

La révolution quant à elle s’opère donc sous le plancher. La Smart s’enrichit d’une nouvelle batterie de 17,6 kWh constituée de 96 cellules. Le constructeur a volontairement choisi une petite batterie afin de ne pas empiéter sur l’habitabilité du véhicule. En cycle WLTP, celui-ci promet une autonomie de 119 et 135 km pour une consommation électrique de 15,6 à 19,5 kWh/100 km toujours en cycle mixte.

Pour optimiser l’autonomie de la batterie, la Smart EQ Fortwo est munie de plusieurs fonctions d’économie énergétique intelligente. Elle a par exemple droit au mode Eco qui s’active via une touche présente sur la console centrale. Grâce à lui, le véhicule augmente son autonomie et son efficience. Un système de récupération d’énergie assistée par radar est également à l’ordre du jour. Lors du freinage ou en roulage libre, ce dispositif a pour vocation de récupérer l’énergie délivrée par la citadine. Par ailleurs, une application smart EQ control est mise à la disposition des utilisateurs pour qu’ils puissent prérégler à distance la climatisation ou consulter l’état de charge de la batterie.

Quelle borne de recharge choisir pour la Smart EQ Fortwo ?

La Smart EQ Fortwo est équipée de série d’un chargeur de 4,6 kW. En option, il est possible de disposer d’un chargeur de 22 kW tarifé à 1000 euros. Pour choisir la bonne borne de recharge compatible avec cette micro-citadine électrique, il faut donc tenir compte de cette puissance tolérée ainsi que de plusieurs autres paramètres importants, à commencer par l’utilisation du véhicule.

Si vous êtes un gros rouleur, vous ne pourrez certainement pas vous contenter d’une prise traditionnelle de 2,3 kW, car vous mettrez 4h38 à recharger votre véhicule. Les bornes de 3,7 kW ne sont pas adaptées en raison d’un délai de recharge de 2h53. En revanche, vous pouvez miser sur un modèle de 7,4 kW qui permet de charger de 20 à 80% la batterie en 2h19. Sachez qu’il est inutile d’investir dans des Wallbox puissantes de 11 kWh pour la Smart EQ Fortwo puisque la puissance maximale tolérée par celle-ci est limitée. Néanmoins, si vous envisagez d’acquérir un véhicule plus performant dans un avenir proche, anticipez en faisant installer d’ores et déjà une Wallbox de 11 ou 22 kW. Assurez-vous que votre abonnement électrique accepte une telle puissance de charge et qu’elle soit compatible avec le réseau triphasé qui est la norme utilisée pour les bornes de 22 kW.

Lors du choix de votre Wallbox, tenez compte des fonctionnalités proposées. Les spécialistes recommandent de s’orienter vers les modèles connectés et intelligents qu’il est possible de gérer à distance par le biais d’une application. Vous pourrez programmer les heures de recharge, lancer ou désactiver la recharge ou suivre la consommation d’énergie. La possibilité de transporter la borne est une autre option à prendre en considération si vous prévoyez de déménager ou de voyager ou si vous avez plusieurs résidences.

Le prix constitue aussi un critère important dans le choix d’une Wallbox. Les devis dépendent des caractéristiques du matériel choisi ainsi que du coût de la main-d’œuvre. Vous pouvez vous appuyer sur les aides de l’État comme la prime ADVENIR pour financer l’installation. Un crédit d’impôt ainsi qu’une TVA de 5,5% sont également octroyés aux particuliers.

Comment choisir un installateur de bornes de recharge ?

Afin d’être éligible aux subventions gouvernementales, l’installation de votre Wallbox doit être prise en charge par une entreprise labellisée IRVE. Ces professionnels ont reçu une formation spéciale à vocation de les transformer en spécialistes de la pose de bornes de recharge pour voitures électriques. À part ses qualifications et son expertise, un bon installateur doit toujours être à l’écoute et être disponible pour ses clients qui auront besoin de lui pour obtenir des réponses en cas de soucis post-installation.