Quelle borne de recharge ou wallbox pour la Dacia Spring ?

Quelle borne de recharge ou wallbox pour la Dacia Spring ?

La Dacia Spring s’inscrit comme l’un des véhicules 100% électriques les moins chers du marché. En dépit de son caractère low-cost, le constructeur n’a fait aucun compromis sur sa citadine branchée en l’équipant d’une batterie assez puissante pour qu’elle puisse circuler sur 230 km sans avoir besoin d’être rechargée. Plusieurs solutions de recharge sont également adaptées avec le véhicule comprenant les bornes de recharge.

Dacia Spring : la citadine électrique urbaine

2021 est un excellent cru pour la mobilité électrique. Les constructeurs ont enchaîné le lancement de leur VZE, Dacia y compris. Parmi les nouveaux modèles de la maison roumaine figure la Spring, une citadine électrique aux allures de SUV qui attire l’œil par son look de baroudeur. Ce véhicule se démarque également par ses tarifs attractifs qui démarrent à 17 000 euros pour la version d’entrée de gamme. Malgré un prix de vente résolument compétitif, la Spring reste pratique et efficace. Elle se dote sous le capot d’un moteur de 33 kW/44 ch pour 125 Nm de couple. Elle n’est pas la reine du bitume, mais a le droit de circuler sur l’autoroute grâce à son homologation en catégorie M1. Sa vitesse maximale atteint les 125 km/h. Sous le plancher, elle s’offre un pack de 27, 4 kWh constitué de 72 cellules distribuées sur 12 modules. Le poids total de la batterie est de 186 kg. Grâce à elle, la Spring peut rouler pendant 230 km sans avoir besoin d’être rechargée en cycle WLTP. En cycle urbain, son autonomie culmine à 305 km. Sa consommation est de 13,9 kWh/100 km en cycle WLTP et en cycle urbain, elle est de 10 kWh/100 km. La Spring garantit alors une consommation énergétique optimisée et des coûts bas à la recharge.

Choisir une borne de recharge pour la Dacia Spring ?

La Dacia Spring est munie d’un connecteur universel de type 2 intégré dans la trappe de charge située au niveau de la calandre. Elle embarque un chargeur déployant une puissance de 6,6 kW. Cela lui permet ainsi d’être branché avec une borne de recharge de 7,4 kW en courant alternatif sur un réseau monophasé. Grâce à cette Wallbox, elle est en mesure de récupérer son énergie au bout de 4 heures environ soit 46 km par heure. Ces bornes de recharge peuvent être disponibles sur les parkings publics ou peuvent également être installées à domicile. L’avantage est que leur installation n’est pas excessivement onéreuse en raison de leur puissance limitée. Les modèles de 7,4 kW sont largement moins chers que ceux de 22 kW par exemple. En revanche, les tarifs peuvent augmenter si l’utilisateur décide de choisir une borne aux fonctionnalités connectées avancées équipées entre autres d’un système de pilotage de la recharge. Les prix vont aussi se différencier en fonction des marques choisies et surtout, des travaux à réaliser pour raccorder la borne au tableau électrique et pour garantir la conformité de la recharge.

D’autres modes de recharge pour la Dacia Spring

Un des principaux avantages de la Dacia Spring est qu’en raison de sa batterie de puissance limitée, elle peut tout à fait être branchée sur des prises domestiques. Les prises de 2,3 kW (10 A) permettent de récupérer l’autonomie sur 11h25 selon Dacia. En optant pour une prise Green’up de 3,7 kW, ce délai descend à 6h39. Les utilisateurs peuvent ainsi recharger leur véhicule la nuit et reprendre la route le lendemain en ayant réussi à faire le plein.

Par ailleurs, pour les plus longs trajets, Dacia a prévu l’intégration d’un connecteur Combo dédié à la recharge rapide sur sa citadine d’une puissance maximale de 30 kW. Cet équipement est disponible uniquement en option pour un tarif aux environs de 600 euros. Grâce à lui, le véhicule peut être branché à un superchargeur de 50 kW en courant continu pour gagner 100% de son autonomie en 50 minutes.

Booster l’autonomie de la Dacia Spring

Comme tout bon véhicule électrique qui se respecte, la Spring s’enrichit aussi de certaines technologies qui aident à économiser la batterie. Le véhicule se dote d’un Mode Eco qui intervient sur les éléments consommateurs d’énergie et qui bride la vitesse à 100 km/h. Selon Dacia, ce dispositif permet de faire jusqu’à 9% d’économie énergétique. Les utilisateurs peuvent également recourir à certaines astuces pour booster l’autonomie de leur véhicule. Sur la route, rouler à vitesse trop élevée entraîne une forte baisse de la capacité énergétique de la batterie au même titre que les accélérations et les freinages brusques. Il est conseillé de bien anticiper le freinage et d’adopter une conduite souple. Plusieurs équipements influencent également l’autonomie d’un véhicule. C’est notamment le cas de la climatisation et du chauffage. Dans la mesure du possible, il est préférable de limiter leur utilisation. En outre, les pneus doivent faire l’objet d’une vérification régulière, car lorsqu’ils sont mal gonflés, ils entraînent une surconsommation et surtout, ils peuvent réduire la sécurité au volant.