Bornes de recharge par véhicule

Quelle borne de recharge ou wallbox pour le Fiat e-Ducato ?

Le Fiat e-Ducato s’impose comme le véhicule utilitaire électrique à la plus grande autonomie surpassant les modèles signés Peugeot ou Renault qui sont les leaders du marché. Capable de rouler sur 360 km sans avoir besoin de recharger, il permet aux professionnels d’assurer leurs tournées urbaines dans le confort. En prime, les conducteurs ont droit à différentes solutions de recharge pour récupérer l’énergie de la batterie.

Fiat e-Ducato : le VUL a la plus grande autonomie du marché

Grande nouveauté du catalogue de Fiat, l’e-Ducato se joint à la grande famille des utilitaires de la maison et complète l’offre de motorisations proposées par ce fourgon fonctionnant aussi en diesel et GNV. Le VUL déploie une grande diversité de configurations avec des hauteurs et des longueurs différentes. Au programme figurent également les modèles plateaux ou les options de réfrigération. Le volume de chargement oscille entre 10 et 17 m3 tandis que sa charge maximale atteint 1950 kg selon les versions. Sous le capot, l’e-Ducato étrenne un électromoteur de 90 ch ou 122 ch pour 280 Nm de couple qui lui permet de transporter des charges lourdes. Le moteur électrique est animé par deux batteries de capacité énergétique différente. Celle de 47 kWh est équipée de trois modules et offre jusqu’à 220 km d’autonomie tandis que la batterie de 79 kWh à cinq modules déploie 360 km d’autonomie en une seule charge.

Pour garantir le meilleur confort d’usage aux utilisateurs, Fiat dote son fourgon électrique de plusieurs technologies. L’unité de contrôle suggère une foule de fonctionnalités avancées comme la possibilité de préconditionner le véhicule pour économiser la capacité de la batterie lors de l’utilisation du chauffage ou de la climatisation. Le véhicule propose aussi un mode « Tortue » qui s’active lorsque l’autonomie est proche de 0% et permet au conducteur de gagner quelques kilomètres supplémentaires. Au niveau des modes de conduite, trois choix sont proposés : Power pour profiter des performances maximales du VUL, Normal pour une grande autonomie et Eco pour préserver la capacité de la batterie. Un système de freinage à récupération énergétique permet à l’e-Ducato de transformer l’énergie cinétique du freinage en électricité alimentant la batterie.

La recharge du Fiat e-Ducato via une Wallbox

Que ce soit pour le transport de personnes ou de marchandises, le Fiat e-Ducato assure toutes les prestations grâce à ses trois carrosseries à savoir camionnette, châssis-cabine ou Combi. Afin de faire gagner en efficacité et en productivité aux utilisateurs, plusieurs solutions de recharge sont disponibles.

Les entreprises qui s’équipent d’une station de Wallbox peuvent brancher le véhicule sur une borne fonctionnant en courant alternatif sur réseau triphasé d’une puissance de 11 kW. Grâce à elle, la batterie à trois modules récupère son autonomie en 4h50 contre 8h avec la batterie à cinq modules. Les utilisateurs peuvent également opter pour la Wallbox de 22 kWh dans le cadre d’une charge rapide qui donne la possibilité de recharger la batterie de 47 kWh en 2h25 et celle de 79 kWh en 4h. À noter qu’une charge moyenne est possible, mais exclusivement sur la batterie à 3 modules. La recharge est réalisée par le biais d’une borne de 7 kWh et affiche une durée de charge de 7h50.

Mode d’installation d’une Wallbox

La mise en place d’une Wallbox pour le Fiat e-Ducato doit être prise en charge par un professionnel certifié IRVE, car le véhicule ne se recharge de façon optimale que depuis une Wallbox de 7,4 kW. Or, depuis la promulgation du décret du 12 janvier 2017, toutes les bornes d’une puissance supérieure à 3,7 kW doivent obligatoirement être installées par un électricien habilité IRVE. Le choix de l’infrastructure de recharge s’effectuera en tenant compte de plusieurs critères, à commencer par la compatibilité de la borne avec le véhicule électrique. Il est inutile d’investir dans une borne de faible puissance pour le Fiat e-Ducato, car cela ne fera que nuire à la productivité professionnelle. Au niveau de la technologie, l’idéal est de se tourner vers les bornes pouvant être contrôlées à distance ou équipées d’un dispositif de reconnaissance facile. Les modèles intelligents sont aussi préconisés pour une meilleure gestion de la recharge. Concernant la sécurité, les meilleures bornes étrennent des indices de protection de type IP54 et IK08 et sont certifiées CE. Un système de protection intégré doit aussi être disponible pour se prémunir des fuites de courant continu. Côté prix, un budget de 3000 à 15000 euros est à prévoir. Ce coût va dépendre de la puissance de la borne, de la marque choisie et des fonctionnalités avancées offertes.

La recharge en mode 4 du Fiat Ducato

Les entreprises peuvent également décider de se doter de stations de recharge rapides afin d’optimiser au maximum leurs flottes automobiles. Dans le cadre d’une charge ultra-rapide en courant continu de 50 kWh, la charge passe de 0 à 80% en 50 min pour la batterie de 47 kWh et 1h25 avec celle de 79 kWh.