Borne de recharge 50 kW, une borne rapide pour quel type d’installation ?

Borne de recharge 50 kW, une borne rapide pour quel type d’installation ?

Dans le cadre de l’utilisation d’une voiture électrique, la recharge doit toujours être une question prioritaire pour les conducteurs. Par chance, ces derniers bénéficient de plusieurs solutions. À côté des recharges normales et accélérées figurent les recharges rapides de 50 kW qui permettent de gagner le maximum d’autonomie en un laps de temps très court. Zoom sur les spécificités de cette solution de recharge et de l’installation.

Les particularités de la borne de recharge de 50 kW

Les bornes de recharge se déclinent en de nombreux types actuellement sur le marché. Les plus communes sont celles qui offrent une recharge normale d’une puissance de 3 kW et une recharge accélérée de 7 à 22 kW. Ces Wallbox sont habituellement installées dans les maisons ou dans les parkings des entreprises. En parallèle à ces dispositifs figure la recharge rapide qui a la capacité de supporter une charge puissante à partir de 43 kW. Grâce à la puissance élevée, la borne rapide permet de récupérer l’autonomie de la batterie en un laps de temps très court. C’est toute sa différence.

Ce type de charge se décline en différents standards au même titre qu’un véhicule thermique qui fonctionne avec divers types de carburants. Habituellement utilisée en charge normale et accélérée, la charge en courant alternatif (AC) peut également être adaptée à la borne rapide. L’un des premiers véhicules à proposer un tel système est la Renault Zoé avec son chargeur caméléon qui accepte une puissance de charge à partir de 43 kW. Toutefois, ce standard AC est aujourd’hui assez rare sur les bornes rapides et ne peut être utilisé que pour les bornes classiques d’une puissance de 22 kW.

Le second standard habituellement utilisé est représenté par le CHAdeMO. Il s’agit d’une solution créée au Japon et qui s’adresse spécifiquement aux véhicules des marques provenant du pays comme la Mitsubishi i-Miev, la Nissan Leaf, la Mitsubishi Outlander PHEV, la Nissan e-NV200 ou encore la Citroën C-Zero. La limite de ce standard est désormais de 50 kW. La charge Combo pour sa part est née sous l’initiative de l’industrie américaine et européenne. Réponse à la charge CHAdeMo japonaise, le standard Combo a la particularité de s’adapter autant à une charge rapide qu’à une charge lente en utilisant un connecteur unique. On retrouve couramment cette solution sur les modèles de constructeurs américains ou allemands et quelques véhicules sud-coréens comme chez Hyundai par exemple. Le système Combo est bien évidemment disponible sur les véhicules des marques françaises.

À part ces différents standards, il existe également les solutions de recharge dites « propriétaires » comme celles de Tesla qui ne peuvent être utilisées que par les véhicules de la marque. Ces superchargeurs offrent une puissance atteignant 150 kW et sont au nombre de 25 000 disponibles auprès de plus de 2000 stations du monde entier.

Quelle installation d’une borne de recharge 50 kW ?

Les particuliers ont rarement la possibilité d’installer des bornes de recharge rapides à leur domicile. Toutefois, cela ne veut pas dire que le projet est impossible sous réserve de disposer du bon budget et de choisir la bonne installation. Ce dispositif est aussi retrouvé dans les stations de recharge, dans les parkings publics ou dans les parkings des centres commerciaux ou des supermarchés. Bon nombre de ces bornes sont gratuites tandis que d’autres sont payantes. En moyenne, le coût de la recharge avoisine les 5 euros. En demandant une rémunération sur l’usage de la borne, un particulier en tire des revenus supplémentaires.

Sur les parkings publics, la recharge est habituellement gratuite et des emplacements spécifiques dédiés aux voitures électriques sont disponibles et payants. Dans les centres commerciaux, il arrive également que la recharge soit gratuite, mais il est nécessaire de récupérer un code d’accès ou un badge auprès de l’accueil. Le seul bémol de ces endroits est que les bornes sont accessibles uniquement aux heures d’ouverture du magasin. Les bornes sur les voiries pour leur part sont en plein développement. Leur accès nécessite bien souvent l’usage d’une carte d’accès payante ou gratuite en fonction des villes.

À noter que l’installation de ces bornes rapides ne doit pas être confiée à n’importe qui. Étant donné que les travaux sont complexes et surtout onéreux, ils doivent être pris en charge par des professionnels qui détiennent toute l’expertise nécessaire et qui sont labellisés IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Électriques).

Les avantages et limites de la borne de recharge de 50 kW

Les bornes de recharge de 50 kW ont le vent en poupe auprès des utilisateurs de voitures électriques du monde entier, car elles garantissent un temps de recharge particulièrement rapide. S’il faut une dizaine d’heures par exemple pour récupérer l’énergie d’une batterie de 30 kWh avec une prise de 3 kW, avec une borne de 50 kW, la recharge s’effectue en moins d’une heure.

Un autre avantage de la borne rapide est qu’elle s’avère beaucoup plus sécurisée qu’une prise domestique ou une prise renforcée. Les utilisateurs n’ont pas à craindre les risques de surchauffe ou divers dysfonctionnements.

En revanche, il est déconseillé d’abuser de cette solution, car il est admis qu’un rythme de charge trop rapide et élevé a des impacts néfastes sur la durée de vie de la batterie. Celle-ci vieillit plus vite à cause de la hausse de la température et de la forte puissance utilisée.

Où et comment trouver une borne de recharge rapide ?

En France, l’objectif est d’avoir 7 millions de bornes de recharge sur l’ensemble du territoire d’ici 2030. Ces stations sont répertoriées sur les différents sites internet des opérateurs. Les particuliers peuvent aussi apparaître sur ces sites s’ils souhaitent proposer un service payant pour leurs bornes. Par contre, il faudra s’assurer que le standard proposé soit compatible avec le véhicule, car toutes n’offrent pas automatiquement un système « tri-standards ». Seuls les connecteurs AC/CHAdeMo par exemple sont disponibles sur les véhicules de la marque Nissan. Il existe également de nombreuses applications qui identifient les bornes de recharge partout dans le pays et en Europe.

L’avenir de la borne de recharge rapide

Il est intéressant de savoir que les bornes de 50 kW constituent le minimum car les fabricants augmentent sans cesse les puissances tolérées par ces dispositifs. Désormais, il est devenu assez courant de trouver des bornes de 100 kW. Certains modèles comme la Porsche Taycan tolèrent jusqu’à 270 kW de puissance. Chez Tesla, des charges rapides de 600 kW seraient même en préparation. Affaire à suivre…