Recharger sa voiture électrique : combien ça coûte en électricité ?

Recharger sa voiture électrique : combien ça coûte en électricité ?

La recharge constitue un facteur stratégique lorsqu’on utilise une voiture électrique, car il est impossible de recourir à cette solution de transport sans pouvoir récupérer l’énergie de la batterie. Par chance, il existe différentes solutions permettant de recharger un véhicule électrique avec des prix différents en fonction du branchement qui se fait sur une prise domestique ou sur une borne de recharge publique. Explications.

Le coût de la recharge à domicile

La recharge d’une voiture électrique s’effectue au moyen d’une prise électrique domestique renforcée ou non ou par le biais d’une recharge dédiée. Le budget à prévoir pour faire le plein dépend alors du prix du kilowattheure (kWh) de l’électricité. Chaque modèle consomme différemment de l’énergie. En moyenne, cette consommation avoisine les 15 kWh/ 100 km et peut varier en fonction des conditions météorologiques ainsi que du trajet réalisé. Il est admis que recharger une voiture électrique coûte trois à quatre fois moins cher qu’un modèle thermique. Une voiture « branchée » équipée d’une batterie de 50 kWh coûtera entre 8 à 11 euros à recharger. Le tarif va fluctuer en fonction du modèle, de la batterie et des prix du fournisseur d’énergie.

Parmi les solutions de recharge les plus économiques du marché figure celle qui s’effectue à domicile. Le calcul des dépenses est lié à la consommation d’énergie allant de 12 à 20 kWh/100 km et du prix au kWh. Pour une voiture qui consomme 12 kWh/100 km, le coût de la recharge en heure pleine est de 1,75 euro / 100 km et 1,5 euro / 100 km en heure creuse. Si elle consomme 15 kWh/100 km, comptez 2,20 euros en heure pleine et 1,9 euro en heure creuse. Et pour les véhicules gourmands qui dépensent 20 kWh/100 km, prévoyez un budget de 2,90 euros / 100 km en heure pleine et seulement 2,5 euros en heure creuse.

Le prix de la recharge à l’extérieur sur des bornes de recharge

Les utilisateurs de voitures électriques peuvent envisager de recharger leur véhicule sur les bornes publiques de recharge. Lors de l’utilisation de ces stations, ils ont le choix entre une grande diversité de modes de paiement. Le badge d’accès constitue le moyen d’accès le plus courant sur ces bornes. Il existe aussi le serveur vocal interactif ou SMS qui affiche la procédure sur la borne directement. Le paiement peut également se faire par carte bancaire bien que cette solution soit assez rare. L’usage d’une application mobile ou d’un QR code est également possible. Ces deux derniers dispositifs sont obligatoires sur les bornes de recharge françaises et donnent la possibilité de bénéficier du service de manière dématérialisée.

À noter que chaque station de recharge publique propose son propre système de facturation. La facturation à l’heure est utilisée pour les bornes lentes ou accélérées tandis que la facture à la minute est adoptée par les bornes rapides. La facturation au kWh constitue aussi une autre méthode qui a le vent en poupe et qui est amenée à se développer dans un avenir proche. Quant à la facturation au forfait, elle s’applique surtout la nuit sur les réseaux publics.

Le prix de la recharge sur ces stations payantes peut varier d’un réseau à l’autre et dépend de différents paramètres comme l’opérateur, la période de recharge (la nuit ou la journée), le type de borne et l’abonnement souscrit. Finalement, il semble assez compliqué de donner le prix exact du coût de la recharge compte tenu des divers facteurs qui entrent en jeu. Mais pour donner une petite idée aux utilisateurs, la recharge rapide chez Total par exemple vaut 0,40 à 0,65 euro par minute et avec les Superchargeurs Tesla, le coût est de 0,37 euro / kWh.

La recharge gratuite sur les bornes publiques

La bonne nouvelle est que les conducteurs ont la possibilité de récupérer l’énergie de leur batterie gratuitement grâce à certains centres commerciaux, supermarchés et autres magasins qui mettent leurs bornes à disposition de leurs clients de façon gracieuse. Bien que cela soit rare, cette recharge gratuite permet aux utilisateurs de ne plus avoir à se soucier de ce paramètre lorsqu’ils roulent avec leur voiture. Certains parkings publics donnent aussi accès gratuitement à la recharge. Pour les trouver, il faudra utiliser les applications ou sites spécialisés qui répertorient les stations de recharge existantes en France.

Pour ne pas avoir à se préoccuper constamment de la recharge de leur voiture électrique, les automobilistes peuvent également user de certaines astuces pour optimiser l’autonomie de la batterie. Une méthode efficace consiste à rouler moins vite surtout sur des trajets longs. En adoptant une allure modérée sur la route, l’autonomie de la voiture est bien préservée. Il est aussi déconseillé d’appuyer trop vivement sur la pédale d’accélération. Comme les voitures électriques procurent une meilleure accélération que les modèles thermiques, il n’est pas nécessaire de trop appuyer sur l’accélérateur pour atteindre la vitesse souhaitée. Une autre astuce est de privilégier l’utilisation du frein moteur afin de bénéficier des avantages du système de freinage régénératif. Il est également recommandé de limiter l’utilisation de certains équipements comme la climatisation ou le chauffage qui sont énergivores.