Bornes de recharge par véhicule

Quelle borne de recharge ou wallbox pour la Volkswagen ID.5 ?

Troisième membre de la famille électrique du groupe de Wolfsburg, l’ID.5 vient conforter le positionnement premium de Volkswagen avec sa qualité, ses performances et son design d’avant-garde. Pour l’heure, il est disponible en trois versions à savoir ID.5 Pro, ID.5 Pro Performance et ID.5 GTX. Il a l’avantage de s’accommoder avec toutes les solutions de recharge qu’elles soient publiques ou domestiques.

Volkswagen ID.5 : la petite sœur de l’ID.4

Face aux enjeux environnementaux, Volkswagen élargit sa gamme de véhicules ID en lançant son ID.5. Il s’agit d’une occasion pour le constructeur de mettre à contribution une fois de plus sa plateforme modulaire électrique. Ce nouveau modèle de la maison allemande se positionne sur un créneau qui fait recette à savoir celui des SUV coupé. Avec la Renault Arkana qui démarre sa carrière sur les chapeaux de roues et l’Audi Q3 Sportback qui fait sensation, Volkswagen tient absolument à tirer profit du succès de ces véhicules.

L’ID.5 affiche quasiment les mêmes caractéristiques que l’ID.4, à quelques détails près. Il s’habille en tenue de sport et dispose d’une ligne de toit fuyante façon fastback qui lui confère son caractère de SUV coupé. Sur cette version, la partie arrière se veut beaucoup plus horizontale à partir du second montant. Le CX diminue légèrement en raison de ce nouveau design et passe de 0,28 à 0,26. À la base de la lunette, un nouvel aileron qui est absent sur l’ID.4 est également visible. L’ID.5 arbore une longueur de 4,55 m, une largeur de 1,86 m et une hauteur de 1,61 m pour un poids total de 2290 kg. Il garde le même empattement que son homologue, ce qui lui permet d’offrir une excellente habitabilité arrière. Le plancher reste plat tandis que l’espace aux jambes est généreux. L’ID.5 a aussi l’avantage d’avoir un coffre plus grand que l’ID.4 qui déploie un volume de 549 litres, soit 6 litres de plus. Lorsque les sièges sont rabattus, cette capacité est portée à 1510 litres.

Une des forces du SUV coupé est qu’il joue la carte de la technologie. Il profite entre autres de l’assistance de conduite semi-autonome Travel Assist 2.5, des mises à jour à distance à la façon des Tesla ou encore du système intelligent Park Assist Plus. Il a également droit à l’affichage tête haute à réalité augmentée, à la commande vocale et l’ID. Light.

L’autonomie du Volkswagen ID.5

Le Volkswagen ID.5 est disponible en trois versions. L’ID.5 Pro d’entrée de gamme est monté d’un seul moteur arrière de 128 kW/ 174 ch pour 310 Nm de couple. Il s’équipe d’une batterie de 77 kWh qui revendique une autonomie de 513 km.

L’ID.5 Pro Performance monte au créneau avec son électromoteur de 150 kW/204 ch. Il bénéficie du même pack de batterie et annonce un rayon d’action identique à l’ID.5 Pro.

Le SUV coupé allemand a droit à sa version GTX dès son lancement, contrairement à l’ID.4 qui a dû attendre quelques mois. À transmission intégrale avec double moteur, cette version sportive est la plus puissante de la gamme et s’équipe d’un bloc électrique sur l’essieu avant et d’un autre sur l’essieu arrière qui délivre au total une puissance de 220 kW/299 ch avec plus de 460 Nm de couple. Cette déclinaison GTX est particulièrement véloce puisqu’elle atteint le 0 à 100 km/h en 6,3 secondes. Toutefois, elle n’est pas encore en mesure de battre les performances d’une Golf R. L’ID.5 GTX est également animée par un accumulateur de 77 kWh qui assure jusqu’à 489 km d’autonomie. Pour lui permettre de disposer d’un tel rayon d’action, le constructeur bride la vitesse maximale de son SUV à 180 km/h.

Esthétiquement, ce GTX va arborer quelques détails qui vont le distinguer des autres modèles de la gamme : des logos GTX sur le profil, des jantes de 21 pouces ou encore une sellerie avec surpiqûres.

Des prix à la hauteur du standing

L’ID.5 Pro est accessible pour un tarif de 51 450 euros TTC contre 40 600 euros pour la version de base de l’ID.4 muni d’une batterie de 58 kWh et d’un bloc moteur de 145 ch. En revanche, à motorisation équivalente, l’écart de prix entre l’ID.4 et l’ID.5 frôle 3650 euros.

La variante Pro Performance de 224 ch et pourvue de la même batterie se négocie à un tarif de 53 050 euros. Le Ford Mustang Mach-E est plus abordable puisqu’il coûte 48 990 euros en version propulsion avec un moteur de 269 ch et un accumulateur de 76 kWh. Par contre, il est pénalisé par son autonomie de seulement 440 km.

L’ID.5 GTX pour sa part est vendu à 57 950 euros soit 4600 euros de plus qu’un ID.4 qui déploie les mêmes performances.

Quelle est la meilleure borne de recharge pour le Volkswagen ID.5 ?

En matière de recharge rapide, le Volkswagen ID.5 est équipé d’un chargeur combo CCS qui tolère une charge de 135 kW pour les versions à propulsion et jusqu’à 150 kW pour la déclinaison GTX.

En charge en courant continu, il est muni d’un chargeur embarqué qui accepte au maximum une puissance de 11 kW sur réseau triphasé. Le débit supporté par le véhicule constitue une première piste pour choisir une borne de recharge adaptée à l’ID.5. En effet, il est inutile d’acheter une unité de recharge qui délivre une puissance plus élevée à celle acceptée par le SUV, car elle sera automatiquement bridée. Le choix de l’intensité dépend aussi du kilométrage quotidien et du nombre de recharges journalières ou hebdomadaires.

Il est également essentiel de se concentrer sur la marque. Il existe de plus en plus d’enseignes qui se spécialisent dans la fabrication de bornes comme Schneider, Wallbox, Hager, Legrand, EVBox ou encore Newmotion.

Les fonctionnalités avancées constituent un autre détail crucial. Certains modèles disposent de module de charge dynamique ou d’un système de recharge intelligent. D’autres offrent des dispositifs de restrictions d’accès lorsque le matériel n’est pas installé dans un lieu totalement sécurisé. Les bornes doivent aussi être munies de détecteurs de fuite de courant et respecter des indices de protection IK et IP pour résister à l’humidité, les chocs mécaniques ou la poussière.