Quelle borne de recharge ou wallbox pour la Seat Mii electric ?

Quelle borne de recharge ou wallbox pour la Seat Mii electric ?

Tous les constructeurs automobiles actuels sont engagés dans l’offensive électrique. Seat ne déroge pas à la règle et a également lancé une série de véhicules électriques parmi lesquels figure la Mii. Cette micro-citadine est idéale pour un usage urbain par son agilité et son autonomie de 260 km en cycle WLTP. Le véhicule est compatible avec plusieurs solutions de recharge à domicile et peut également se recharger via les bornes rapides en voirie.

Seat Mii : la micro-citadine ibérique branchée

Lancée en 2019 pour étoffer la gamme de VZE de la maison ibérique, la Mii électrique repose sur une plateforme similaire à celle de la Skoda Citigo e iV. La citadine étrenne un électromoteur synchrone à aimants permanents d’une puissance de 61 kW / 83 ch pour 212 Nm de couple et 2750 tour/minute. Elle atteint une vitesse maximale de 130 et plait justement pour ses performances dynamiques en battant le 0 à 50 km/h en 3,9 secondes. Sa consommation estimée équivaut à 14,4-14,9 kWh/100 km. Avec un rayon de braquage de 9,8 m qui la rend parfaite pour la conduite en ville, la Mii est munie d’une direction assistée électrique et d’un système de freinage ABS standard et ESP. Le nombre de places homologuées est de 4 tandis que le volume du coffre à l’arrière est de 251 litres allant jusqu’à 923 litres une fois la banquette rabattue.

Sous le plancher, la Mii électrique est montée d’une batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 36,8 kWh de 37 V de tension. En cycle WLTP, elle garantit une autonomie de 260 km tandis que pour la conduite en ville, l’autonomie frôle les 360 km.

La meilleure borne de recharge pour la Seat Mii

À domicile, la Seat Mii peut être rechargée par le biais d’une Wallbox en courant alternatif de 7,2 kW. Grâce à cette puissance, elle récupère 80% de son énergie en 4 heures en moyenne. Il est également possible de faire installer une borne de recharge de 3,7 kW, mais dans ce cas, le temps de recharge passe à 6 heures.

Un des plus gros avantages de Seat est qu’il travaille en collaboration avec la marque Elvi, spécialisée dans la fourniture et la pose de bornes de recharge. Le fabricant propose essentiellement deux types de modèles à savoir Elvi Connect pour un tarif de 1599 euros et Elvi Pro tarifé à 1810 euros. Ces solutions suggèrent une capacité de charge de 7,4 kWh en monophasé et 22 kW en triphasé et peuvent se connecter par wifi ou via le réseau 3G. Intelligentes, elles sont combinées à une application mobile qui permet de piloter à distance la recharge. La version Elvi Pro est munie d’un compteur électrique certifié MID qui permet de gérer la consommation électrique domestique.

Chez Seat, les utilisateurs ne sont pas contraints de souscrire à ces offres de Wallbox suggérées par le constructeur. Ils ont la possibilité d’installer un modèle de leur choix en fonction de leurs besoins et de leur budget. La règle la plus importante pour sélectionner la bonne borne de recharge consiste à tenir compte de la puissance et de l’ampérage, le type de câble, les fonctionnalités de la borne et le prix affiché.

Ceux qui n’ont définitivement pas les moyens financiers suffisants pour s’équiper d’une borne de recharge peuvent se contenter de la prise domestique classique en attendant. La Mii électrique est effectivement compatible avec la recharge lente en mode 1 dont la puissance délivrée plafonne à 2,3 kW. Sur cette prise traditionnelle, la citadine a besoin de 13 heures en moyenne pour regagner toute son autonomie.

Recharger la Seat Mii sur la route

La Seat Mii s’adapte à la recharge rapide et peut tolérer une puissance maximale de 40 kWh en courant continu qui permet de passer de 20 à 80% de charge en à peine 30 minutes. Les conducteurs qui prévoient un long trajet ou qui doivent récupérer l’autonomie en urgence peuvent alors se rendre auprès d’une station de recharge rapide pour brancher leur citadine. Avec l’application Easy Charging, ils ont la possibilité de localiser tous les points de recharge se trouvant sur leur chemin. Une carte est mise à leur disposition afin qu’ils puissent repérer les 200 000 bornes existantes en France. À défaut, ils peuvent aussi se tourner vers les applications classiques telles que ChargeMap qui est la référence en Europe dans la cartographie des points de recharge. L’application répertorie toutes les informations à savoir par les automobilistes comme les horaires d’accès, le type de prise disponible ou l’itinéraire pour s’y rendre.

À noter que si la recharge rapide s’annonce pratique, il est recommandé de l’utiliser occasionnellement. L’utilisation fréquente de ce mode de recharge entraîne une détérioration prématurée de la batterie. Il s’avère que la durée de vie de ce composant est amputée de 10% suite à un usage exclusif et systématique des chargeurs rapides.