Bornes de recharge par véhicule

Quelle borne de recharge ou wallbox pour le Ford e-Transit ?

Ford poursuit progressivement l’électrification de sa gamme de véhicules utilitaires. Après avoir lancé le Transit Custom hybride rechargeable, le constructeur entamera la commercialisation de son Transit 100% électrique courant 2022. Afin d’offrir le maximum de confort aux utilisateurs, il a prévu plusieurs solutions de recharge pour son utilitaire branché, que ce soit en mode 3 ou en mode 4.

Ford e-Transit : la performance d’un VUL électrique

Futur nouveau-né au sein de la grande famille Transit, l’e-Transit a été imaginé pour offrir performance, robustesse et polyvalence dans le cadre d’une conduite zéro émission. Incarnant l’avenir de la mobilité propre, le VUL a droit aux meilleures technologies, autant sous le capot que sous le plancher. Il se dote d’un électromoteur puissant développant jusqu’à 269 ch/198 kW, pour 430 Nm de couple. Le bloc électrique est alimenté par une batterie d’une capacité énergétique de 67 kWh qui promet une autonomie de 350 km en cycle WLTP. À ce jour, l’e-Transit devient le second utilitaire électrique offrant la plus grande autonomie après le Fiat e-Ducato qui lui est capable de parcourir 360 km en une seule charge.

L’e-Transit est en avance par rapport à ses concurrents, en proposant plusieurs fonctionnalités innovantes parmi lesquelles figure le Pro Power Onboard. Il s’agit d’une génératrice qui a été conçue pour répondre aux besoins des travailleurs. Son rôle est d’alimenter les différents outils de travail comme les ordinateurs portables, les smartphones, les scies ou les perceuses directement depuis le véhicule et en utilisant l’énergie de la batterie. Les appareils se branchent sur une prise embarquée de 230 V.

Au niveau des technologies de connectivité, Ford a aussi prévu un système d’infodivertissement dernier cri, baptisé Sync 4, connecté au cloud et qui fonctionne par reconnaissance vocale. Les conducteurs peuvent ainsi planifier leurs itinéraires plus aisément. Les entreprises utilisant une flotte de véhicules utilitaires quant à elles pourront utiliser le service Ford Telematics qui donne un accès en temps réel aux données sur l’état des véhicules pour anticiper les éventuels dysfonctionnements. Cette solution a été créée pour optimiser la productivité du parc automobile professionnel.

L’électrification du Transit n’a pas impacté ses prestations utiles. Le fourgon continue de fournir les prestations qui a contribué à sa notoriété en proposant entre autres un volume de chargement de 9,5 à 15,1 m3 ainsi qu’une charge utile maximale de 1616 kg.

La recharge en courant alternatif du Ford e-Transit

En courant alternatif sur réseau triphasé, le Ford e-Transit permet une puissance maximale de 11,3 kW grâce à son chargeur embarqué. Pour passer d’une charge de 20 à 80%, un délai de 3h40 a été mesuré. La recharge complète quant à elle s’effectue en 8 heures. Bien évidemment, les utilisateurs peuvent aussi choisir une borne moins puissante, de 7,4 kW par exemple, mais cela fait augmenter le temps de recharge à 5h29. Ils ont la possibilité de réaliser l’opération en entrepôt, sur le parking de l’entreprise et au sein des traditionnelles stations de recharge sur la route.

Pour choisir la meilleure borne de recharge, les entreprises devront prendre en compte plusieurs paramètres à commencer par la marque. Wallbox, Schneider, Evbox, Keba, E-Totem, Cahors ou encore Legrand, il existe actuellement de nombreux fabricants qui développent leurs propres solutions de recharge.

En outre, le mode d’installation est à prendre en considération. Les bornes posées sur pied ou fixées au mur seront à privilégier. La première option est la plus recommandée, car elle est peu encombrante et facile à poser. Pour les sites à fort trafic, il est préférable de se tourner vers les bornes de type « totem », munies de deux points de recharge au minimum et proposant des fonctionnalités avancées comme le lecteur de badge.

Au niveau de la puissance, une borne de 11 kW suffit pour une recharge en courant alternatif sur réseau triphasé. En courant continu, une Wallbox de 20 kW permet de récupérer 80% de charge en 2h pour l’e-Transit. Les entreprises qui disposent d’un important budget pour leur part n’hésiteront pas à investir dans les superchargeurs déployant 100 kW de puissance qui correspond au maximum toléré par l’e-Transit.

La recharge rapide pour le Ford e-Transit

Le Ford e-Transit peut parfaitement se recharger sur une borne rapide, la recharge de 20 à 80% s’effectue en moins de 30 minutes par ce biais. Un connecteur Combo est d’office fourni avec le véhicule. Ford annonce que son réseau FordPass déploiera jusqu’à 150 000 bornes publiques partout en Europe à partir de 2021. Les utilisateurs peuvent aussi passer par le réseau Ionity qui s’agrandit de 400 nouveaux sites équipés de plusieurs bornes.

Rappelons que la recharge rapide doit être réalisée de façon ponctuelle. En effet, un usage excessif et à répétition finit par impacter la capacité et la durée de vie de la batterie. D’où l’intérêt d’investir dans l’installation d’une borne de recharge accélérée.