Conseils borne de recharge

Maison ou pavillon : quelle borne de recharge ou wallbox installer

Choisir une borne de recharge à installer dans une maison individuelle ou un pavillon n’est pas un exercice aisé, surtout pour les néophytes. Entre la puissance, l’installateur à solliciter ou les protections, il est difficile de s’y retrouver. Afin de ne pas vous tromper lors de l’achat de votre matériel, voici quelques pistes qui vous aideront à y voir plus clair.

Borne murale ou sur pied ?

Le premier élément à prendre en considération lors de l’installation d’une borne de recharge dans une maison ou un pavillon concerne le lieu d’implantation. Si vous avez un garage fermé, la question ne se pose pas : il est préférable d’abriter votre infrastructure à l’intérieur pour plus de sécurité. En revanche, si vous n’avez pas de garage privé, une mise en oeuvre en extérieur est inévitable.

En fonction de l’emplacement, vous aurez à choisir entre une borne murale ou sur pied. Le boîtier mural est avantageux dans la mesure où il s’adapte à tous les environnements intérieurs et ne nécessite pas des travaux lourds. Il est possible de l’accrocher autant dans le garage que dans une dépendance ou dans une buanderie. La borne sur pied est moins aisée à installer. Des opérations de réfection de sol sont parfois obligatoires pour pouvoir fixer le piédestal solidement. L’intervention implique également un budget plus ou moins conséquent. Une autre configuration possible consiste à intégrer la borne dans un mobilier urbain. Si l’allée de votre maison est constituée d’un éclairage, vous pouvez vous en servir pour accrocher votre boîtier. Cela évite les travaux lourds engendrés par la fixation du support sur pied.

Quelle puissance pour la borne de recharge ?

La puissance représente le point d’orgue dans le choix d’une borne de recharge. Elle est gage de confort en vous permettant de recharger rapidement votre véhicule. La sélection s’effectue tout d’abord en fonction du modèle auto. Vérifiez la puissance maximale tolérée par le chargeur embarqué et la puissance de votre batterie. Si le chargeur embarqué ne supporte qu’un débit de 7,4 kW de courant alternatif, votre borne devra fournir une puissance équivalente pour optimiser le temps de recharge. Souvent, un chargeur embarqué plus puissant de 11 kW est proposé en option par les constructeurs moyennant un prix de 300 à 500 euros. Si votre véhicule est muni d’une batterie puissante qui met du temps à récupérer son énergie, investir dans ce chargeur embarqué est intéressant pour accélérer le délai d’alimentation électrique.

L’utilisation de votre voiture entre également en ligne de compte avant l’achat de votre Wallbox. Si vous réalisez de courts trajets au quotidien, une borne de puissance minimale est suffisante. En revanche, si vous êtes un gros rouleur, vous aurez besoin d’une Wallbox de 7,4, 11 voire 22 kW.

Faites toujours vérifier votre installation électrique, car tous les compteurs ne sont pas en mesure d’encaisser les puissants débits des Wallbox. En cas de modèles de 11 à 22 kW, assurez-vous de disposer d’un réseau triphasé.

Les dispositifs de protection d’une borne de recharge

Une borne de recharge installée en extérieur doit être en mesure de supporter les intempéries. Pour éviter la dégradation prématurée, les équipements sont accompagnés d’indices de protection IP54 et IK10 qui garantissent une résistance aux fortes pluies et aux chocs. Toutes les infrastructures de recharge n’offrent pas systématiquement ces deux indices, d’où l’intérêt de vous montrer vigilant. Le modèle Hager Witty Premium par exemple n’assure qu’une résistance à la pluie IP54 alors que la Wallbox Copper SB propose à la fois l’IK54 et l’IP10.

Privilégiez également les produits accompagnés d’un système de détection de fuites de courant intégré qui protège efficacement contre les dangers des chocs électriques.

En cas d’installation en extérieur, l’infrastructure doit avoir un dispositif d’accès comme la carte RFID. De cette manière, vous êtes le seul à pouvoir utiliser le matériel.

Les fonctionnalités avancées indispensables

Les fonctionnalités associées à votre borne garantissent un confort d’usage et des économies énergétiques. Combinée à un délesteur, votre machine coupe l’alimentation lors de l’appel de courant pour ne pas faire disjoncter toute l’installation électrique. Le délesteur se charge de réguler la demande de courant pour ne pas aller au-delà de la puissance donnée.

Il semble également avantageux d’investir dans une borne compatible avec une gestion dynamique de la puissance de charge. Un simulateur télé-information s’occupe de gérer de façon dynamique la recharge de la voiture selon la puissance disponible sur le réseau.

L’installation par un électricien certifié IRVE

La pose de votre infrastructure est à confier obligatoirement à un technicien IRVE dès lors que la puissance délivrée est supérieure à 3,7 kW. L’électricien a passé une formation agréée par Afnor et Qualifec qui l’habilite à intervenir sur les bornes de recharge de véhicule électrique. Toutefois, tous n’ont pas les mêmes compétences. Les techniciens de niveaux 1 et 2 ne sont autorisés qu’à installer des bornes inférieures à 22 kW avec ou sans solutions de communication et de supervision. En revanche, les entreprises IRVE de niveau 3 peuvent poser des infrastructures de plus de 22 kW.