Comment choisir la puissance de sa borne de recharge de voiture électrique ?

Comment choisir la puissance de sa borne de recharge de voiture électrique ?

Recharger leur voiture électrique devient un véritable casse-tête pour les propriétaires. Ceux qui veulent gagner en sérénité peuvent opter pour l’installation d’une borne à domicile. Lors de ce projet, une question vient alors se poser : quelle puissance choisir pour sa Wallbox ?

Les bornes de recharge : ce qu’il faut savoir sur leur puissance

Sur le marché, il existe essentiellement trois types de bornes de recharge : la recharge lente, la Wallbox et la recharge accélérée. La recharge lente est fournie par une prise domestique standard et offre une puissance de 2,2 kW. Les Wallbox pour leur part procurent une puissance standardisée plus élevée de 3,7 kW, 7,4 kW, 11 kW et 22 kW. Les bornes de 3,7 et 7,4 kW fonctionnent avec une recharge en courant alternatif sur un réseau monophosé. À partir d’une puissance de 11 kW et 22 kW, elles ont recours à des réseaux électriques triphasés. Sur les bornes à haute puissance, l’usage de courant continu est nécessaire. Ces systèmes offrent des puissances atteignant 25 kW et parfois même de 50 à 100 kW voire 350 kW. Cette forme de recharge accélérée est utilisée surtout sur la voie publique.

Les critères pour bien choisir la puissance d’une borne de recharge

Choisir la bonne puissance de charge exige de prendre en compte le type de véhicule utilisé. Toutes les voitures n’ont pas la même autonomie ni les mêmes besoins de recharge. En fonction des modèles, la capacité de stockage de la batterie et la quantité d’énergie utilisée seront différentes. Prenons l’exemple d’une voiture hybride rechargeable. Étant donné que la capacité de stockage est réduite, charger sur une prise de 2,2 kW pourrait permettre une récupération énergétique en une nuit. Un résultat qu’il est difficile, voire impossible d’obtenir avec une voiture 100% électrique à la puissance de charge élevée.

Considérer la fréquence d’usage du véhicule est aussi indispensable. Une prise de 2,2 à 3,7 kW peut suffire pour les automobiles à faible kilométrage. Par contre, en cas d’usage régulier, il faudra se tourner vers les Wallbox de 7,4 kW à 11 kW. Pour un modèle consommant 150 Wh/km, une puissance de charge de 2,2 kW permet de récupérer 15 km d’autonomie par heure. À 3,7 kW, c’est 25 km/ heure, à 7,4 kW c’est 50 km/heure et à 11 kW, c’est 75 km/heure.

Enfin, il est également impératif de tenir compte de la puissance de charge maximale tolérée par un véhicule. Elle est de 3,7 kW pour une Audi A3 e-tron, 3,7 kW également pour une CITROËN C-Zéro, 6,6 kW pour une HYUNDAI Ioniq Électrique, 6,6 kW pour une Nissan Leaf, 22 kW pour une Renault Zoé, 3,7 kW pour une Smart Fortwo ou Forfour, 22 kW pour les Tesla Model S et X et 7,2 kW pour une VOLKSWAGEN e-Up.

Les précautions à prendre pour les bornes à domicile

Pour les particuliers souhaitant installer une borne de recharge à domicile et se demandant s’il est nécessaire de changer leur compteur électrique, tout dépend de l’utilisation du système de recharge. À la maison, le chauffage et les appareils électroménagers consomment de l’énergie. Un chauffe-eau a par exemple besoin de 5 kW tandis qu’un four utilise en moyenne une puissance de 2,5 kW. Dans le cas où l’utilisateur veut employer ses appareils tout en rechargeant un véhicule, la pose d’un nouveau compteur sera probablement nécessaire. Par contre, si la recharge s’effectue la nuit lorsque tous les appareils ne fonctionnent pas, dans ce cas, cette précaution n’est pas indispensable. Pour ceux qui auraient éventuellement peur de subir des incidents électriques, la solution consiste à utiliser un pilotage énergétique. Ce dernier s’assure entre autres que la puissance n’excède pas celle tolérée par le réseau pour empêcher les disjonctions.

Votre devis personnalisé - Borne de recharge

Vous êtes :
J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires de Kwigee afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires