Peut-on recharger une voiture électrique en se branchant sur une simple prise ?

Peut-on recharger une voiture électrique en se branchant sur une simple prise ?

La question de la recharge constitue un véritable casse-tête pour les conducteurs envisageant d’acquérir une voiture électrique. Beaucoup d’entre eux se demandent s’il est possible de brancher le véhicule sur une prise standard. La réponse est « oui » à condition de respecter certaines précautions pour éviter les incidents.

La prise domestique : une solution économique pour recharger une voiture électrique

Les problématiques relatives à la recharge représentent un des principaux freins à la transition vers l’électro-mobilité. Certains pensent qu’il n’est possible de recharger leurs véhicules qu’auprès des stations de recharge publique. Or, une voiture électrique peut parfaitement être branchée à une prise domestique. Il s’agit de la solution la plus économique qui soit puisque des travaux ne sont pas à planifier. Il suffit de connecter le câble à la prise et le tour est joué. Toutefois, il est impératif de faire vérifier l’installation électrique par un professionnel afin de s’assurer qu’elle est capable de supporter une telle sollicitation. Point important à savoir : la recharge sur une prise domestique n’est pas onéreuse, mais par contre, elle est lente. Comme elle délivre une puissance de 2,3 kW ou 10 A, compter en moyenne 10 heures pour récupérer toute l’énergie de la batterie. Sur des modèles comme la Peugeot e-208 équipée d’un pack de 50 kWh, ce délai de charge passe même à 25h30 avec une prise domestique. Compte tenu de cet inconvénient, s’orienter vers la prise renforcée est le choix de la sécurité et d’un léger gain de rapidité.

La prise renforcée : pour plus de sécurité

Attendre plus de dix heures pour recharger son véhicule n’est pas franchement pratique. Sans compter que les risques de surtension sont à l’origine de graves accidents. Dans ce contexte, miser sur une prise renforcée est plus sécuritaire. Créée par Legrand, cette prise également appelée Green’up a été conçue pour délivrer une puissance de 3,2 kW en 14A. De plus, elle est systématiquement assortie d’un disjoncteur différentiel à installer en même temps. De quoi permettre de brancher le véhicule de nombreuses heures par jour sans danger. Avec une telle prise, la puissance délivrée récupère en 16 heures 80% de la batterie de la Peugeot e-208. Ainsi, brancher le véhicule le soir permet de disposer d’une grande partie de l’énergie le lendemain matin. De toute façon, comme le préconisent les constructeurs, il est absolument déconseillé d’attendre que la batterie soit à plat avant de la recharger. Cela va donc aider à récupérer l’énergie plus vite. Un autre argument phare de la prise renforcée concerne son prix adapté aux petits budgets et estimé aux alentours de 100 à 200 euros, disjoncteur différentiel compris. Par contre, il est impératif que son installation se fasse par un professionnel certifié pour s’assurer qu’elle est dans les normes.

Wallbox : confort et rapidité

Installer une Wallbox constitue la solution la plus rapide et la plus sécurisée pour recharger sa voiture électrique à domicile. Elle représente le système de charge le plus conseillé par les constructeurs. Sur certains modèles comme la Renault Zoé, il n’existe pas d’autres modes de recharge adaptés. La Wallbox offre généralement quatre paliers de puissance. En charge normale, on a les 3 kW et les 7 kW et en charge accélérée, il existe les 11 kW et les 22 kW. Sur un véhicule doté d’une batterie de 20 kWh, une borne de 22 kW permet de recharger en seulement 1h15. Ce délai passe à 3 heures avec une batterie de 60 kWh. Le seul défaut attribué à la Wallbox porte sur ses tarifs relativement élevés puisqu’en fonction des modèles, un investissement de 500 à 1500 euros est nécessaire. Heureusement que l’État offre par exemple un Crédit d’Impôt pour la Transition Ecologique de 30% pour baisser le coût de la pose de la borne.