Borne de recharge et déménagement : conseils pour anticiper

Borne de recharge et déménagement : conseils pour anticiper

Prévoir un déménagement n’est jamais aisé, à plus forte raison si vous êtes un électromobiliste. Dans la liste des éléments à prévoir figure l’installation de la borne de recharge adaptée qui vous permettra de récupérer l’autonomie de la batterie de votre véhicule électrique. Au sein de votre nouveau logement, vous aurez la possibilité d’installer une nouvelle Wallbox sous réserve de respecter certaines démarches.

Choisir l’installateur certifié pour l’installation

Si vous aviez déjà une borne de recharge dans votre ancien domicile, vous pouvez choisir de la démonter pour la réutiliser dans votre nouveau logement. Cela vous évitera d’investir dans l’achat d’un autre équipement. Prenez soin de confier cette opération à un électricien spécialisé détenteur de la qualification IRVE. Depuis un décret publié le 12 janvier 2017, la mise en place d’une infrastructure de recharge d’une puissance supérieure ou égale à 3,7 kW doit être prise en charge par un professionnel certifié IRVE qui a passé une formation spécifique.

D’ailleurs, avant de déménager, pensez à chercher un électricien IRVE sis près de votre nouveau domicile pour procéder à la réinstallation de votre borne. Solliciter l’aide de ce professionnel évite les risques de surchauffe, d’incendies et autres sinistres causés par une mauvaise installation. Vous augmentez aussi vos chances d’être éligible à la prime IRVE et en cas d’accidents, vous serez couvert par votre assurance.

Au moment de choisir votre entreprise installatrice, prenez soin de faire une étude comparative des devis que vous recevrez. Le prix des interventions varie d’un électricien à un autre et les écarts peuvent être très importants. Privilégiez surtout les entreprises qui ont une bonne solidité financière, qui sont référencées au Répertoire des métiers ou à la Chambre du Commerce et qui présentent des garanties et des assurances professionnelles.

La règlementation sur l’installation de bornes de recharge en copropriété

Lors de votre déménagement, renseignez-vous sur la règlementation en vigueur concernant l’installation d’une borne de recharge. En France, les propriétaires ou les locataires bénéficient du « droit à la prise » qui leur donne la possibilité de mettre en place une borne en copropriété et à leurs frais. Depuis la mise en vigueur du décret du 2011-873 du 25 juillet 2011, vous devez disposer d’un compteur individuel relié à votre Wallbox pour que votre consommation électrique vous soit directement facturée et que votre voisinage n’en subisse pas les frais. Pour avoir accès à ce droit à la prise, vous devez informer le syndicat par lettre recommandée avec accusé de réception si vous êtes propriétaire de votre logement. En revanche, si vous êtes locataire, notifiez le propriétaire en précisant la description des travaux dans votre courrier. Le copropriétaire se charge des démarches nécessaires auprès du syndic afin que la demande soit étudiée lors de l’Assemblée Générale.

Les aides de l’état

L’installation d’une borne de recharge implique un investissement conséquent, de l’ordre de 800 euros pour l’achat du matériel et qui atteint les 1500 euros en moyenne avec la pose. Pour financer le projet, l’État vous vient en aide à travers la prime ADVENIR qui a pour vocation de couvrir les frais de fourniture et d’installation à hauteur de 50%. Un plafond de 960 euros HT est fixé par point de recharge. Pour être éligible, assurez-vous de respecter les normes de sécurité électriques, d’installer un disjoncteur divisionnaire avec marquage NF ou encore d’utiliser un système de pilotage énergétique.

La bonne nouvelle est que vous avez également droit à une réduction de TVA si vous êtes un particulier. Ainsi, au lieu de payer une taxe qui s’élève à 20%, vous ne réglez que 5,5% pour les travaux d’installation et d’entretien de votre infrastructure de recharge. Les prises renforcées donnent aussi droit à une baisse de TVA qui passe à 10%.

Par ailleurs, un crédit d’impôt a également été mis en place à l’adresse des particuliers désireux d’installer une borne de recharge dans leur résidence principale ou secondaire. L’aide équivaut à 75% des dépenses engagées pour le projet avec un seuil limite de 300 euros.

Choisir la borne de recharge idéale

Si vous êtes nomade et que votre profession vous amène à vous déplacer fréquemment, il est préférable de choisir les bornes mobiles. Connues aussi sous le nom de chargeurs portables, elles ont la particularité d’être portatives, ce qui leur permet de fonctionner n’importe où sur différentes prises adaptées notamment la prise 2. Ces bornes sont habituellement commercialisées avec un ou plusieurs adaptateurs pour être les plus polyvalentes possible.

Ne négligez surtout pas la puissance de votre Wallbox lors de votre déménagement. Celle-ci doit coïncider avec le chargeur embarqué par votre véhicule et s’adapter à vos habitudes de mobilité. Si vous utilisez votre VE tous les jours et que celui-ci est équipé d’une batterie à haute capacité énergétique, ne vous contentez pas d’une borne de 3,7 kW. Préférez celles de 7 kW voire 11 kW.

Aujourd’hui, on parle énormément des bornes intelligentes qui peuvent être pilotées à distance. Elles se montrent rudement pratiques pour que vous puissiez suivre votre recharge ou activer et arrêter les cessions de recharge à tout moment. Envisagez cette technologie au moment de choisir votre équipement.