Qu’est-ce qu’une borne de recharge DC ? Pour quels véhicules ?

Qu’est-ce qu’une borne de recharge DC ? Pour quels véhicules ?

Considérée comme une solution de recharge rapide voire ultra-rapide, la borne de recharge en courant continu délivre des puissances supérieures à 43 kW. Elle donne la possibilité à un véhicule électrique de récupérer la totalité de son autonomie en une trentaine de minutes en fonction de la puissance de la borne et de la capacité du connecteur embarqué. Ces infrastructures sont rarement disponibles dans les maisons et sont surtout présentes dans les aires d’autoroutes, les voiries ou les parkings des centres commerciaux.

Mode de fonctionnement du courant continu

Si le courant alternatif a la particularité de délivrer un influx électrique allant dans un sens puis dans un autre, le courant continu (DC) circule dans un sens unique du pôle positif vers le négatif. Le flux d’électrons est issu de l’activité chimique qui se produit dans un générateur prenant généralement la forme d’une batterie. En cas d’utilisation de panneaux solaires, le courant est obtenu par effet photoélectrique. À l’issue de cette réaction, le corps conducteur constituant le circuit électrique sert de zone de circulation aux électrons négatifs qui ont été libérés. En France, le courant alternatif reste le standard utilisé dans les réseaux électriques. Le courant continu pour sa part est envisagé en substitution dans le cas de lignes sous-marines ou souterraines.

Comment se déroule une recharge avec une borne DC ?

Le courant continu est le flux électrique le plus couramment utilisé par les bornes de recharge rapide voire ultra-rapide destinées à récupérer l’autonomie des batteries des véhicules électriques. En utilisant ce type d’infrastructure, la voiture n’a plus besoin de recourir à son chargeur embarqué pour transformer le courant. La borne de recharge se charge de convertir elle-même le courant alternatif en courant continu qui est directement injecté dans la batterie. Comme elle est munie d’un convertisseur et se veut particulièrement volumineuse, cela se répercute sur le coût de son installation. En fonction de la puissance délivrée, une borne rapide implique effectivement un investissement allant jusqu’à 50 000 euros.

Quelle est la puissance d’une borne DC ?

Toute la force de la borne DC repose sur sa puissance de charge qui est 10, 20 voire 50 fois supérieure à celle d’un courant domestique classique. En ayant recours à cette solution de recharge, les utilisateurs profitent d’un meilleur gain de temps lorsqu’ils ont besoin de récupérer l’autonomie de leur VE.

Les bornes rapides DC délivrent une puissance qui démarre à 43 kW. Toutefois, l’intensité prodiguée peut monter à 50 kW, 100 kW, 150 kW voire 350 kW. La vérité est que les fabricants sont actuellement dans la surenchère lorsqu’il s’agit de concevoir les bornes rapides. Chez Tesla, les superchargeurs V3 de dernière génération peuvent atteindre les 250 kW. Pour aller plus loin dans la démarche, certains ingénieurs américains travaillent en ce moment dans l’élaboration d’infrastructures de recharge déployant une puissance plafonnant à 3750 kW. Le projet baptisé « Megawatt Charging System » sera principalement dédié aux avions, aux poids lourds ou aux navires électriques. Les véhicules branchés pourront également en profiter jusqu’à 500 kW.

Où trouver une borne DC ?

Les utilisateurs de véhicules électriques doivent bien se douter que les bornes rapides DC ne sont pas disponibles partout. L’installation de cette infrastructure implique des configurations complexes et très onéreuses, c’est pourquoi ces points de recharge se font encore rares sur le territoire. Les stations-service, les aires d’autoroutes, les parkings publics et ceux des concessionnaires et des supermarchés sont les seuls à en être équipés. En France, le déploiement de ces bornes de recharge rapides est à l’initiative de certains syndicats d’énergie locaux ou des réseaux comme Ionity ou Corri-Door. Pour trouver la localisation de ces stations, l’utilisateur peut utiliser des applications spécifiques comme ChargeMap qui leur permettent de préparer leur itinéraire dans le cadre de longs trajets.

Quels sont les véhicules autorisant les puissances élevées en courant continu ?

La grande majorité des véhicules électriques, du moins ceux issus des marques les plus célèbres, sont compatibles avec la recharge en courant continu. Pour que cela soit possible, ils doivent être équipés d’un connecteur CHAdeMO ou Combo CCS.

Parmi les modèles qui tolèrent une puissance de charge particulièrement élevée figure la Porsche Taycan 2 S acceptant jusqu’à 225 kW en courant continu. Il lui suffit de 22 minutes pour passer de 20 à 80% de charge avec une borne délivrant une telle puissance.

L’Audi e-tron GT s’illustre également pour ses capacités très impressionnantes puisque l’utilisateur peut charger jusqu’à 270 kW sur un superchargeur. La sportive électrique repose sur le standard Combo et un système atteignant 800 volts. En seulement 5 minutes, elle gagne jusqu’à 100 km d’autonomie.

Quant à la Tesla Model 3, elle est capable de se brancher sur les superchargeurs de 250 kW qui permettent une recharge en moins de 30 minutes. La version « Autonomie standard plus » pour sa part ne peut se recharger qu’à 167 kW.