Conseils borne de recharge

Installateur borne de recharge et wallbox : comment le choisir ? Quel prix ?

L’installation d’une solution de recharge de voiture électrique est strictement règlementée en France. Parmi les exigences de la loi figure l’obligation de faire appel à un installateur qualifié, ayant suivi des formations spécifiques en la matière. Face à l’ouverture de ce nouveau marché, de nombreux professionnels de l’électricité ont choisi d’étendre leurs activités tandis que d’autres se sont spécialisés dans la mise en place de borne de recharge. Il apparait donc plus compliqué pour les clients de choisir le bon professionnel.

Faire appel à un installateur de borne de recharge : pourquoi est-ce obligatoire ?

La recharge d’une voiture électrique mobilise une électricité d’une très grande intensité qui s’avère potentiellement dangereuse pour les utilisateurs, les appareils et les véhicules. Afin d’éviter les risques ou du moins les atténuer, il a fallu mettre au point une règlementation imposant aux usagers de respecter les normes techniques et de sécurité en vigueur. Ces normes ne sont cependant pas à la portée de tout le monde dans la mesure où il faut suivre des formations spécifiques pour les maitriser. Afin d’être certain de respecter les règlementations concernant la mise en place d’une borne de recharge ou d’une wallbox, il est nécessaire de faire appel à un installateur qualifié IRVE (Infrastructure de recharge de voiture électrique). Il s’agit d’un électricien professionnel ou diplômé ayant suivi une formation spécifique en matière de borne de recharge électrique. Selon la loi, dès lors que la puissance du point de recharge dépasse les 3,7 kW, il est impératif de faire appel à ce professionnel.

De quels avantages peut-on profiter en faisant appel à un installateur agréé ?

En dehors de toutes considérations règlementaires, le recours à un installateur agréé est nécessaire, et ce pour de nombreuses raisons. Pour commencer, la tranquillité d’esprit procurée par une borne de recharge bien installée n’a pas de prix pour les propriétaires. Une borne de recharge conforme aux normes en vigueur présente de faibles risques de dysfonctionnement. Et dans les rares cas où la borne est à l’origine de dommages, l’utilisateur peut compter sur sa garantie constructeur et ses nombreuses assurances pour en assurer les réparations. Pour attester de son intervention dans la mise en place d’un dispositif, le professionnel fournit à son client un certificat de conformité. Ce document sera demandé par les assureurs ainsi que le concessionnaire lors de la demande d’indemnisation. Par ailleurs, faire appel à un installateur agréé ouvre droit à des subventions de différentes sortes pour aider les usagers au financement de leur borne. Ces aides varient en fonction du demandeur, de son habitation et du type de borne de recharge installée.

Comment choisir son installateur parmi tous les prestataires ?

La qualité de son installation dépend du professionnel qui a réalisé les travaux. Le critère le plus important dans le choix de ce professionnel est sa qualification IRVE. Le client doit vérifier que l’électricien a bien suivi la formation IRVE et qu’il est en mesure d’exercer en tant qu’expert IRVE. Il faut cependant souligner qu’il existe différents niveaux de qualification en fonction du type de projet envisagé par le client. S’il souhaite mettre en place une wallbox d’une puissance inférieure ou égale à 22 kW, il sera orienté vers l’électricien qualifié IRVE de niveau 1. S’il veut bénéficier de bornes de recharge communicantes, il faudra faire appel une qualification de niveau 2. Pour ce qui est des bornes de recharge rapide, seul un professionnel qualifié IRVE de niveau 3 peut réaliser les travaux

Mais la qualification IRVE n’est pas le seul critère à considérer pour trouver le bon installateur. En effet, le client devrait aussi avoir affaire à un installateur de confiance qui sait se montrer transparent dans toutes les étapes du projet, depuis l’établissement du devis à la livraison des travaux en passant par le choix des matériels utilisés.
Pour plus de facilité, il est recommandé de se tourner vers un professionnel à proximité de chez soi. En effet, en cas d’éloignement trop conséquent, des frais de déplacement supplémentaires sont susceptibles d’être facturés. D’ailleurs, en cas de panne, le professionnel peut intervenir rapidement lorsqu’il est à proximité.

Quel est le prix de l’intervention ?

Le coût des services d’un installateur agréé dépend d’un grand nombre d’éléments. C’est la raison pour laquelle il est difficile de chiffrer les tarifs. En réalité, il est nécessaire de demander un devis pour en avoir une estimation. Pour fixer leurs tarifs, les professionnels qualifiés se basent sur les caractéristiques du projet comme le type d’installation souhaité, le type ou le nombre de bornes de recharge, l’existence d’un point d’alimentation et son adéquation avec la borne souhaitée, les options de recharge et bien d’autres. Il est possible de réaliser une demande de devis en ligne. Cela permet d’obtenir une estimation rapide avant de programmer une visite technique pour afin d’apporter plus de précisions pour un devis au plus proche de la réalité.
Il est conseillé de multiplier les demandes de devis personnalisés. En effet, la mise en concurrence des prestataires est nécessaire pour obtenir l’offre la plus avantageuse du marché.

Peut-on bénéficier de subventions ?

Effectivement, il est possible d’obtenir des subventions pour l’installation de bornes de recharge ou de wallbox. Les aides prennent cependant différentes formes en fonction du demandeur et du bâtiment au sein duquel l’installation va être réalisée. D’une manière générale, les particuliers pourront prétendre au crédit d’impôt relatif à la mise en place d’une borne de recharge qu’ils vivent en maison individuelle ou dans un logement collectif. Il correspond à 75% du montant des dépenses sous réserve d’un plafond de 300 euros par système de charge. Les particuliers vivant en copropriété ont également droit à la prime Advenir couvrant 50% des dépenses dans la limite d’un plafond de 960 euros pour les solutions individuelles et 1 660 euros pour les solutions collectives. Quant aux professionnels, la prime correspond à 20% des dépenses avec un plafond de 960 à 1 850 euros en fonction de l’accessibilité du système de recharge. S’il est une condition commune pour l’obtention de ces subventions, c’est le recours à un installateur qualifié IRVE.