Que faire en cas de panne de batterie déchargée sur sa voiture électrique ?

Que faire en cas de panne de batterie déchargée sur sa voiture électrique ?

Dès qu’il s’agit de véhicule à moteur, les risques de panne sont toujours omniprésents. Cela est aussi valable pour les voitures électriques. Gare aux imprudents qui ont mal calculé leurs trajets par rapport à l’autonomie de leur véhicule. En cas de déchargement de la batterie, il n’y a pas d’autres solutions que d’appeler un dépanneur. Car avec ces voitures à batterie, vous n’avez pas cette possibilité d’aller vers la station la plus proche, bidons à la main.

L’autonomie d’une voiture électrique

Les voitures électriques actuelles offrent une autonomie entre 150 et 600 km en cycle WLTP, ce qui permet de réaliser des trajets relativement longs au quotidien. Quand on sait que 82% des Européens parcourent en moyenne 100 km par jour, cette fourchette est donc largement suffisante. L’autonomie relève surtout de la capacité des batteries en lithium-ion équipant aujourd’hui les véhicules et venant substituer en quelque sorte au réservoir de carburant des automobiles thermiques. Plus la capacité est élevée, plus l’autonomie le sera également. Sauf qu’une batterie performante est très onéreuse, c’est pourquoi les constructeurs n’équipent pas tous leurs modèles d’un tel pack. À cause de cette capacité limitée, les voitures électriques ont tendance à être réservées à un usage strictement urbain et péri-urbain. En optant pour un modèle d’une autonomie de 200 km, nulle question d’envisager des distances régulières sur 400 km. Si vous le faites, c’est à vos risques et périls. Car dans ces conditions, la panne est imminente.

Batterie déchargée : assistance dépannage de votre assurance auto

Si vous n’avez pas été assez prévoyant et que vous vous retrouvez en panne à cause du déchargement de la batterie de votre VZE, vous n’avez pas d’autre choix que d’appeler un dépannage pour vous venir en aide. En principe, votre assurance auto est assortie d’une garantie dépannage qui prend en charge le remorquage de votre automobile pour la transporter auprès du garage le plus proche. Sur place, il suffira de recharger pour que vous puissiez reprendre la route.

Comment préserver l’autonomie d’un véhicule à batterie ?

Pour économiser sur l’autonomie de votre voiture électrique, il va falloir user de quelques astuces, à commencer par apprendre à accélérer doucement sur la pédale d’accélération. Sur ces automobiles propres, étant donné que le couple moteur s’acquiert très vite, l’accélération devient efficace et puissante, d’où l’importance de savoir lever le pied. Idem sur le freinage. Préférez l’usage du frein à moteur plutôt que celui de la pédale de frein. Les voitures électriques sont pourvues d’un freinage régénératif qui permet grâce au frein moteur d’obtenir de l’énergie gratuite qui recharge la batterie en cours de route. Ce système permet de récupérer 10 à 20% d’autonomie. Par ailleurs, apprenez aussi à utiliser avec parcimonie votre climatisation en été et votre chauffage en hiver, car ces équipements ont des impacts sur la batterie. Notez qu’actuellement, il existe des modèles qui sont pourvus d’une pompe à chaleur destinée à faire fonctionner le chauffage. Si votre budget vous le permet au moment d’acheter votre automobile, n’hésitez pas à inclure cette option. Enfin, avant de prendre la route, ayez le réflexe de vérifier vos pneus, car s’ils sont dégonflés, la consommation énergétique augmente.

Choisir le bon modèle adapté à votre usage

Vous tombez souvent en panne avec votre véhicule électrique malgré l’adoption de l’éco-conduite ? Cela signifie tout simplement que votre modèle actuel n’est pas adapté aux trajets que vous réalisez quotidiennement. Pensez à vous orienter vers un véhicule doté d’une meilleure autonomie et équipé de dispositifs contribuant à économiser au maximum la batterie. Pour pouvoir récupérer l’énergie, envisagez aussi d’installer une borne de recharge chez vous ou du moins, une prise renforcée qui est beaucoup plus sécurisée qu’une prise standard.