Qu’est-ce qu’un prolongateur d’autonomie pour véhicule électrique ?

Qu’est-ce qu’un prolongateur d’autonomie pour véhicule électrique ?

L’autonomie jugée encore trop faible des voitures électriques constitue l’un des aspects qui démotivent les automobilistes à passer à la mobilité électrique. Prenant conscience que cette faible autonomie suscite la réticence des clients, les ingénieurs et les constructeurs ont mis au point diverses solutions comme l’amélioration de la capacité de leurs batteries ou la mise en place d’un dispositif de prolongation d’autonomie ayant pour but de profiter de plus d’autonomie en dehors des charges. Cette seconde solution s’avère intéressante, mais à quoi consiste-t-elle exactement ? Explications.

Un prolongateur d’autonomie : qu’est-ce que c’est ?

Le prolongateur d’autonomie est un dispositif qui permet de disposer d’une plus grande autonomie sur sa voiture électrique de manière à pouvoir rouler sur une plus grande distance que celle annoncée par le modèle. Cette technologie a été développée dans le but de répondre aux préoccupations des automobilistes concernant l’autonomie des véhicules électriques qui s’avère encore très faible à ce jour dans la majorité des cas. Et bien que plusieurs modèles bénéficient aujourd’hui d’une autonomie dépassant les 500 km, ils sont rarement accessibles par le grand public. En matière de prolongateur d’autonomie, deux solutions s’offrent au propriétaire de véhicule électrique. Il a le choix entre un prolongateur thermique ou électrique. Se présentant sous la forme d’un moteur additionnel ou d’une remorque à tracter, le prolongateur d’autonomie est une solution technique permettant d’augmenter l’autonomie d’un véhicule électrique qui n’atteint pas encore le niveau des modèles thermiques bien que des améliorations soient constatées. Faisant partie des solutions trouvées par les constructeurs pour améliorer la disponibilité de leurs modèles, le prolongateur d’autonomie s’avère intéressant dans la mesure où il est possible de gagner une autonomie d’une centaine de kilomètres en plus sans avoir besoin de passer par une borne de recharge.

Comment fonctionne le prolongateur d’autonomie ?

Dans le choix d’un prolongateur d’autonomie également appelé Range Extender, vous disposez de deux possibilités. La première forme de prolongateur d’autonomie est celle du moteur additionnel. Il s’agira alors d’un petit moteur thermique installé au côté du moteur d’une voiture électrique. Dans la mesure où il fonctionne au carburant, on pourrait penser que le système s’apparente à un système d’hybridation, mais il n’en est rien. En réalité, le moteur additionnel n’a pas pour fonction de prendre le relai lorsque la batterie du véhicule électrique est à plat. Au contraire, ce moteur va permettre à la batterie de se recharger afin qu’elle puisse continuer à alimenter le moteur électrique. D’autre part, il y a le prolongateur d’autonomie qui prend la forme d’une remorque. Cette remorque intègre une batterie additionnelle qui constitue une réserve d’autonomie en cas de panne sèche.

Le prolongateur d’autonomie : les avantages et les inconvénients

En tant que solution destinée à améliorer l’autonomie d’une voiture électrique, le prolongateur d’autonomie a comme avantage de permettre au véhicule de rouler sur une plus grande distance au lieu de se contenter de l’autonomie réelle du véhicule. Ainsi, si vous disposez d’un véhicule électrique offrant une autonomie de 350 km, vous pouvez parcourir en moyenne jusqu’à 450 km grâce au prolongateur d’autonomie. Grâce à ce dispositif, la fréquence d’utilisation d’une borne de recharge est diminuée, ce qui influe sur la durée de vie de la batterie. En effet, la durée de vie de la batterie d’une voiture électrique est exprimée en nombre de cycles de recharge, à savoir 1 000. En ayant recours à un prolongateur d’autonomie, vous ne serez plus obligé de recharger souvent votre véhicule, ce qui vous permet d’allonger la durée de vie de la batterie au maximum. Il s’avère pratique de pouvoir effectuer de longs trajets à bord d’une voiture électrique, et cela est désormais possible avec le prolongateur d’autonomie. En revanche, pour s’équiper d’un tel dispositif, il faut aussi rallonger son budget parce qu’il faut acheter le moteur additionnel ou la remorque en option. D’ailleurs, il faudra alimenter le moteur thermique avec de l’essence même si cette dépense n’est pas aussi significative. En dehors de ce coût additionnel, la présence du prolongateur d’autonomie s’avère encombrante.

Les offres en matière de prolongateur d’autonomie

Le seul véhicule électrique à n’avoir jamais été équipé d’un prolongateur d’autonomie sous forme de moteur additionnel a été la BMW i3. Le modèle permettait aux acheteurs de bénéficier d’un bloc 2 cylindres additionnel de 34 chevaux en option dans le but d’améliorer l’autonomie encore faible du véhicule électrique. En plus de la batterie et du moteur électrique, la BMW i3 était alors livrée avec un réservoir de 9 litres. Grâce à ce système de prolongation d’autonomie, l’i3 profitait d’une autonomie de 150 km. Cependant, en raison de la non-conformité du dispositif avec le nouveau cycle antipollution WLTP, le constructeur bavarois a abandonné cette technologie en 2018 et a préféré se pencher sur le développement d’une batterie d’une plus grande capacité. Ainsi, à l’occasion de sa mise à jour en 2020, la BMW i3 inaugure une batterie de 42 kWh qui autorise jusqu’à 310 km d’autonomie. D’autre part, on retrouve aussi le prolongateur d’autonomie de l’entreprise française EP Tender qui se présente sous forme d’une remorque à tracter du nom de Tender Batterie. D’une capacité de 60 kWh, le Tender peut alimenter votre véhicule électrique en 2 minutes pour gagner une autonomie d’environ 300 km. En dehors de sa fonction de prolongateur d’autonomie, le Tender peut aussi faire office de borne de recharge mobile ou constituer une source d’énergie pour tout autre besoin électrique. Le service du Tender est accessible par un système de location dont le tarif maximal est de 35 euros. En revanche, la remorque risque de poser quelques soucis, notamment en matière de stationnement dans les parkings en zone urbaine. Toutefois, l’entreprise EP Tender travaille déjà sur l’amélioration de son système de remorquage en partenariat avec le groupe PSA et Renault.

Le prolongateur d’autonomie est donc une solution relativement intéressante pour améliorer l’autonomie de son véhicule électrique. Mais à l’heure où le moteur additionnel a été complètement abandonné par les constructeurs, l’offre se limite à la Tender Batterie dont on espère une amélioration en termes de remorquage dans les années à venir.