Conseils borne de recharge

Comment choisir son câble de recharge pour sa voiture électrique ?

Le câble de recharge conditionne la qualité et la sécurité de la recharge d’une voiture électrique ou hybride rechargeable. Sans cordon adapté, l’utilisateur n’est pas en mesure de profiter des puissances délivrées par les bornes de recharge. Pour choisir cet accessoire, plusieurs critères sont à prendre en considération tels que le connecteur sur le point de recharge, le connecteur de la voiture, l’intensité, la longueur ou encore la puissance.

Quel câble de recharge pour une recharge sur prise domestique ?

Tenant le rôle d’intermédiaire entre la borne ou la prise domestique et le véhicule électrique, le câble doit être suffisamment résistant pour supporter la puissance électrique qui le traverse. Plusieurs critères sont à prendre en compte dans le choix de cet accessoire, à commencer par les particularités du point de recharge. Si vous décidez d’utiliser une prise domestique traditionnelle, votre véhicule s’accompagne systématiquement d’un cordon de type E/F constitué d’un embout avec deux fiches. Disponible de série, ce câble vous sera d’un grand secours en situation d’urgence, lorsque vous vous retrouvez par exemple chez un ami et que vous avez besoin de recharger parce que votre batterie va bientôt être à plat.

Toutefois, prenez le maximum de précaution en employant une prise domestique. Évitez les rallonges qui engendrent des risques très élevés de surchauffe et assurez-vous que la longueur du cordon soit adaptée. Pour écarter tout danger, vous pouvez aussi privilégier la prise renforcée green-up au lieu d’une prise traditionnelle. Cette solution imaginée par le fabricant Legrand garantit une recharge sécurisée jusqu’à 14A, n’entraîne pas la surchauffe et permet de programmer la recharge pour profiter des heures creuses.

Le câble adapté pour une recharge accélérée et rapide

Si vous choisissez la rapidité et la sécurité des bornes de recharge pour récupérer l’énergie de la batterie, vous aurez besoin d’un câble de type 2. En effet, tous les points de recharge en France délivrant un courant alternatif d’une puissance de 3,2 à 22 kW sont désormais équipés d’un socle de type 2 depuis le 1er mars 2017. Les bornes Autolib sont considérées comme des exceptions, car certaines d’entre elles utilisent encore des socles de type 3 ou type 1.

Quant à la recharge rapide, vous n’avez pas besoin de disposer d’un câble, car celui-ci est déjà rattaché à la borne. En revanche, vous devez vous assurer que votre véhicule est compatible avec la recharge en courant continu. La Renault Twingo E-Tech Électrique par exemple n’autorise pas une telle utilisation. Vérifiez également que le connecteur de la voiture s’adapte à l’embout du câble. La majorité des véhicules électriques disposent de connecteurs type 2 en courant alternatif, CHAdeMO ou Combo.

Choisir le cordon de recharge selon le type de véhicule

Prenez le temps d’examiner les particularités du connecteur fixé à votre voiture avant de sélectionner votre câble. En fonction des modèles, il peut y avoir un connecteur de type 1 ou 2. Les anciennes moutures de Peugeot, Nissan, Kia, Citroën ou Mitsubishi ont été munies de ce connecteur de type 1 constitué de 5 broches. En revanche, les nouvelles générations de Peugeot, Nissan et Kia ont aujourd’hui recours au type 2 doté de 7 broches. Ce dernier est utilisé par les différentes autres marques pour ne citer que Volkswagen, Tesla, BMW, Opel, Volvo ou Renault. Le type 2 est considéré comme un standard européen.

La question de l’intensité et du type de courant délivré

Un véhicule électrique est doté d’un chargeur embarqué qui définit la puissance de charge maximale qu’il est en mesure de tolérer. Si votre véhicule est muni d’un câble et d’un chargeur embarqué qui ont été conçus pour supporter au maximum 11 kW, la puissance sera bridée sur cette limite même si vous passez par des bornes de 22 kW.

Le type de courant délivré constitue aussi un critère qui vous guidera à choisir votre câble. Si vous comptez recharger sur une borne de 3,7 à 7,4 kW, un cordon monophasé sera nécessaire. En revanche, si votre Wallbox fait entre 11 kW et 22 kW, vous aurez besoin d’un câble triphasé.

Quelle longueur idéale ? Quel prix ?

Soyez vigilant dans le choix de la longueur de votre câble. Prenez compte de la taille de votre voiture, la distance entre celle-ci et la borne et vos préférences de stationnement dans votre garage. D’après les normes, il est conseillé d’opter pour un cordon de cinq mètres au minimum. Néanmoins, si votre voiture se gare à proximité de votre Wallbox, un modèle de quatre mètres sera suffisant. Inversement, en cas de véhicule à gros gabarit, misez sur les câbles de sept mètres. De cette façon, vous profitez de plus de latitudes pour faire vos manœuvres au moment de vous garer.

Côté prix, prévoyez un budget de 200 à 400 euros pour vous équiper du cordon adapté si celui-ci n’est pas livré d’office avec votre auto. Vous en trouverez auprès des concessionnaires ou sur les sites web spécialisés comme Carplug, Rexel ou 4electric.fr.