Qu’est-ce que le protocole OCPP (Open Charge Point Protocol) ?

Qu’est-ce que le protocole OCPP (Open Charge Point Protocol) ?

L’OCPP ou Open Charge Point Protocol est un protocole d’application conçu pour assurer la communication entre les bornes de recharge pour véhicule électrique et un système de gestion centralisé. Mis au point par l’Open Charge Alliance, ce protocole a pour objectif de permettre à un opérateur de charge de surveiller le statut de chaque point de recharge en temps réel. Il va aussi servir à donner l’autorisation à chaque utilisateur d’accéder à la borne et d’effectuer d’autres actions à distance plus aisément.

L’OCPP : en quoi cela consiste-t-il ?

L’OCPP est un protocole d’application dont le but est de faire communiquer les bornes de recharge pour véhicules électriques avec un réseau centralisé, similaire à ce qui est utilisé par les téléphones portables et les opérateurs de téléphonie mobile. Initié par la fondation ELaadNL dont le siège se trouve aux Pays-Bas, l’OCPP permet aux stations de recharge de véhicules électriques et aux systèmes de gestions conçus par différents fournisseurs de communiquer entre eux grâce à une connexion standard. Le protocole sera donc employé par les fabricants de bornes de recharges ainsi que par les développeurs de logiciel de gestion dans le monde entier. Ainsi, lorsqu’une borne de recharge est certifiée OCPP, elle n’a pas besoin d’utiliser un réseau spécifique pour fonctionner, car elle est susceptible d’être mise à jour à partir de tout réseau disponible, ce qui rend la recharge accessible à tous. L’Open Charge Point Protocol a été développé par l’Open Charge Alliance (OCA) dont la mission est de rendre les réseaux de recharges de véhicules électriques plus accessibles grâce à la standardisation des protocoles d’interopérabilité ouverts. Formé par des fabricants, des exploitants de points de recharge et des producteurs de logiciels, ce groupe est dirigé par un conseil dont fait partie G2mobility, la seule start-up qui représente la France dans le domaine.

Quels sont les avantages de l’OCPP ?

Grâce à l’OCPP, les stations de recharge de véhicules électriques seront moins vulnérables aux aléas des fournisseurs de réseaux individuels dans la mesure où il s’agit d’un protocole standard adopté par tous les fabricants. Si un jour son fournisseur cessait ses activités, l’opérateur de recharge pourra facilement basculer vers un autre réseau sans devoir remettre en cause toute son installation. En revanche, si cela arrivait avec des bornes de recharge non certifiées OCPP, celles-ci ne pourront plus être utilisées étant donné qu’elles ne seront pas configurables avec un autre réseau que celui de départ. C’est ce qui est arrivé avec la fin du réseau Corri-Door en 2020. L’incident a mis hors service plus de 200 bornes autoroutières en France.

D’autre part, l’existence de bornes de recharge utilisant un protocole standard encouragerait les fabricants et les fournisseurs de logiciels à améliorer leurs offres aux bénéfices des utilisateurs. Les propriétaires de stations de recharge feront alors leur choix à partir de critère comme les caractéristiques innovantes du produit, le service ou le tarif au lieu d’être tributaire de la disponibilité des réseaux. L’extension des bornes de recharge dans les régions les plus reculées en sera aussi facilitée par l’OCPP. Le protocole est aujourd’hui majoritairement employé aux États-Unis et au Royaume-Uni. Selon ses partisans, le système permet de réduire les coûts de développement des logiciels, car la charge de travail est amoindrie, l’OCPP étant capable de s’adapter à chaque système d’exploitation individuel. Par ailleurs, la correction des systèmes est facilitée par l’interopérabilité des unités.

Comment se déroule la certification OCPP ?

L’OCA a lancé un programme de certification OCPP grâce auquel les fabricants de bornes de recharge et les développeurs de logiciels de gestion peuvent mettre leurs produits en conformité avec le standard. Cependant, pour l’instant, ce programme de certification ne concerne que la version OCPP 1.6. Il ne couvre pas les versions antérieures du protocole ni la dernière version en date, à savoir l’OCPP 2.0. L’OCA a défini une procédure composée de plusieurs tests afin de vérifier la conformité des appareils et des logiciels et pouvoir accorder la certification. Ces tests sont menés par des laboratoires d’essais indépendants. Jusqu’à présent, ces laboratoires sont au nombre de trois. Il s’agit de DNV-GL qui se trouve en Amérique du Nord, le laboratoire européen KSGA, et le laboratoire Dekra situé en Asie. Pour obtenir la certification, chaque produit devra passer par des tests de conformité et des mesures de performances. Les résultats de ces tests seront par la suite indiqués par le fabricant dans la déclaration de conformité qui accompagnera chaque produit à la vente. Un programme de certification incluant la toute dernière version de l’OCPP devrait voir le jour dans les années à venir. Cela permettrait aux utilisateurs de profiter des changements majeurs apportés par l’OCPP 2.0, notamment la prise en charge par le système de la norme ISO 15118 opérant la communication entre l’opérateur de réseau et l’ordinateur de bord de la voiture qui se branche à un point de recharge.