Quelle borne de recharge ou wallbox pour la Fiat 500e ?

Quelle borne de recharge ou wallbox pour la Fiat 500e ?

Elle n’est plus à présenter dans le paysage automobile. La Fiat 500 fait partie de ces modèles iconiques qui ont marqué d’une pierre blanche l’industrie. Désormais disponible en version 100% électrique, le « pot de yaourt » se veut plus moderne et intelligent que jamais. Pour pouvoir l’utiliser, il faudra néanmoins envisager l’installation d’une borne de recharge adaptée.

Tout savoir sur la Fiat 500 e

Faisant son apparition pour la première fois en 1957, la Fiat 500 a marqué l’histoire automobile si bien que le constructeur a voulu la rendre « éternelle » en la déclinant en de nombreuses versions : monospace 500 L, SUV urbain 500 X, break 500 Giardiniera, etc. Étant donné que la tendance est actuellement à l’électromobilité, la petite citadine italienne se met au diapason avec ce qui se fait dans l’industrie automobile et s’équipe également d’un moteur électrique. De quoi permettre à la 500 de s’attaquer à un marché en plein essor. Pour aller plus loin dans sa démarche, le constructeur vient même de lancer une version atypique avec la 500 3+1 qui s’équipe de portes arrière à ouverture antagoniste facilitant l’accès. À part les évolutions extérieures, la Fiat électrique se dote d’un écran tactile de 10,25 pouces avec un combiné d’instrumentation numérique. Plus intelligente que jamais, elle s’est enrichie d’une foule de systèmes de conduite semi-autonome niveau 3 comme la surveillance des angles morts, le régulateur adaptatif intelligent, la surveillance par caméra frontale, la lecture des panneaux de signalisation ou encore le détecteur de fatigue.

Sous le capot de la Fiat 500 électrique

La Fiat électrique est munie d’un moteur de 87 kW qui lui offre une vitesse de pointe de 150 km/h. Il lui faut 3,1 secondes pour battre le 0 à 50 km/h. Par ailleurs, les utilisateurs ont droit à trois modes de conduite différents. Le mode Eco appelé Sherpa va permettre de maximiser l’autonomie tout en augmentant la performance du véhicule. Le mode Normal permet de rouler comme un véhicule thermique tandis que le mode Autonomie peut être activé dans l’optique de récupérer l’énergie avec l’aide de la décélération. Le nouveau modèle 3+1 quant à lui se veut plus modeste en se dotant d’un moteur de 95 ch avec une vitesse maximale de 135 km/h qui lui permet de battre le 0 à 100 km en 9,5 secondes.

Concernant maintenant l’autonomie qui reste le sujet crucial quand il s’agit d’évoquer les voitures électriques, elle est de 320 km en cycle WLTP grâce à une batterie de 42 kWh. La 3+1 est dotée d’une batterie de 23,8 kWh lui offrant une autonomie limitée à 185 km.

Quel système de recharge pour la Fiat électrique ?

La Fiat électrique tolère une charge accélérée de 11 kW en alimentation triphasée. Une borne de recharge offrant une telle puissance lui permet de récupérer 80% de son énergie en l’espace de 2h03. Les utilisateurs peuvent aussi opter pour une Wallbox d’une puissance de 20 kW pour permettre à la batterie de se recharger en seulement 1h07. Afin de simplifier la vie des utilisateurs, FCA a développé de nombreuses applications dédiées à la recharge. My easyWallbox s’adresse à ceux qui ont recours à une borne de recharge domestique. L’application permet d’accéder à l’historique des recharges, de démarrer ou d’arrêter une recharge ou encore de configurer la Wallbox et cela, grâce à une simple connexion Bluetooth, wi-fi ou 4G/3G. My easyCharge quant à elle, permet de localiser plus facilement les bornes publiques. La Fiat peut effectivement être rechargée sur des stations de recharge d’une puissance maximale de 50kW qui l’aide à récupérer son énergie en 30 minutes.

Combien coûte la pose d’une borne de recharge ? À qui confier l’installation ?

Le tarif moyen d’installation d’une borne de recharge domestique oscille entre 1200 et 1500 euros. Pour connaître plus exactement le budget nécessaire à une telle installation, il est nécessaire de prendre en compte un très grand nombre de paramètres. Les devis des installateurs dépendent en tout premier lieu de la Wallbox choisie. La valeur de celle-ci dépend de sa puissance, de sa marque et surtout des fonctionnalités embarquées comme le programmateur de recharge, la connectivité wi-fi ou encore l’intégration d’un écran LED. Ensuite, il est également nécessaire de tenir compte du coût des travaux d’installation. Il faudra prévoir le raccordement de la Wallbox avec le tableau électrique et l’utilisation d’un câble adapté sera de rigueur. La distance entre la borne et le tableau électrique impacte également sur les devis, car s’il faut un long câble, forcément cela se répercute sur le prix. Par ailleurs, des travaux de génie civil comme la réfection d’un revêtement de sol ou la réalisation de tranchées sont souvent incontournables. À cela s’ajoutent les éventuelles remises aux normes des installations électriques.

Pour réaliser tous ces travaux d’envergure, passer par les services d’un professionnel est vivement recommandé, voire obligatoire. En effet, la loi impose de solliciter une entreprise agréée IRVE pour installer une Wallbox d’une puissance supérieure à 3,7 kW. Comme la Fiat 500 électrique carbure à 11 kW, l’appel à un spécialiste est inévitable.