Qu’est-ce que ça veut dire kW, kWh, MWh, kVA ?

Qu’est-ce que ça veut dire kW, kWh, MWh, kVA ?

En matière électrique, il est fréquent qu’on se retrouve devant des termes techniques dont on ne connait pas la signification. Il peut paraitre normal de ne pas savoir ce qui se cache derrière les abréviations telles que kW, kWh MWh ou encore kVA, pourtant ce ne sont pas des termes anodins. Ces indicateurs s’avèrent en effet essentiels lorsqu’il s’agit de mesurer la puissance électrique délivrée par un appareil, la puissance d’un compteur électrique ou encore la consommation d’électricité. Si vous ne souhaitez plus vous sentir complètement dépassé en recevant votre facture d’électricité, découvrez ce que ces termes signifient vraiment.

Le kilovoltampère ou kVA

Lors du choix de votre abonnement électrique, vous serez amené à choisir la puissance de compteur dont vous souhaitez bénéficier. Le prix de votre abonnement sera ensuite fixé en fonction de cette puissance. Cette dernière est exprimée en kilovoltampère ou kVA et varie entre 3 kVA et 36 kVA pour les particuliers, ce qui leur permet de choisir la puissance adaptée à ses besoins. En France, la puissance de compteur la plus répandue est de 6 kVA. Cela correspond aux besoins d’un logement d’environ 60 m2 avec au maximum 3 pièces. Pour des besoins plus grands, les consommateurs ont la mesure de choisir une puissance supérieure, plus particulièrement lorsqu’ils disposent d’une borne de recharge pour véhicule électrique à la maison. Il faut cependant noter que plus la puissance du compteur augmente, plus le prix de l’abonnement est élevé.

Le kilowatt ou kW

Quel que soit l’appareil électrique que vous utilisez à la maison, qu’il s’agisse d’un four électrique, d’un réfrigérateur ou d’un téléviseur, il affichera la puissance nécessaire à son fonctionnement en utilisant une unité de mesure, à savoir le watt. Il s’agit d’une unité de mesure qui permet de déterminer la puissance active, c’est-à-dire, celle demandée par l’appareil lorsqu’il est en marche. Si la puissance demandée par les lampes varie entre 2 watts et 30 watts, d’autres appareils ont besoin de plus de puissance électrique pour fonctionner. Une unité de mesure plus élevée sera donc nécessaire pour ces appareils, d’où l’usage du kW correspondant à 1 000 watts. C’est par exemple le cas de la borne de recharge de véhicule électrique dont la puissance électrique demandée va de 3,7 kW à 22 kW. En cas d’utilisation d’appareils consommant une puissance élevée, il s’avère nécessaire de se doter d’un compteur électrique adapté. Effectivement, si vous utilisez une borne de recharge de 7 kW, un compteur électrique de 6 KVA ne sera pas suffisant. Vous risquez de provoquer une disjonction qui menacera la sécurité de votre habitation. Heureusement, il est possible de changer d’abonnement jusqu’à 36 kVA en courant triphasé pour les particuliers, ce qui rend possible l’usage d’une borne de recharge de 22 kW en parallèle avec d’autres appareils électroménagers.

Par ailleurs, la puissance du moteur électrique d’une voiture est également exprimée en kW, qu’elle soit électrique ou non. Cet indicateur permet entre autres de déterminer sa consommation en énergie.

Le kilowattheure ou kWh

Lorsque vous jetez un œil sur votre facture d’électricité, la puissance électrique de votre compteur est exprimée en kVA. Cependant, vous y trouverez également le terme kWh. En règle générale, 1 kVA correspond à 1 kWh, ce qui explique le fait qu’on confond fréquemment les deux termes. En réalité, si le kVA exprime la puissance électrique souscrite, le kWh correspond à la consommation de votre logement. Il est aussi fréquent d’entendre parler du kWh en matière de véhicule électrique. En effet, la consommation d’énergie de la voiture et plus particulièrement de la batterie est exprimée en kWh. Cela va généralement de 15 à 100 kWh. Plus le chiffre est élevé, plus l’appareil consomme de l’énergie, ce qui implique que pour l’alimenter, il faut disposer d’une puissance électrique élevée ou bien il faut laisser le véhicule en charge plus longtemps. Une batterie de 50 kWh va par exemple se charger en 7 h à 7 kW et en 2 h 30 à 22 kW. D’un autre côté, le kWh représente un indicateur servant à mesurer l’autonomie d’un véhicule électrique par rapport à sa consommation moyenne. À titre d’illustration, prenons par exemple le moteur électrique de 50 kW. Dans le cas où il est alimenté par une batterie de 50 kWh, il pourra en principe fonctionner en une heure. Néanmoins dans la pratique, d’autres paramètres vont entrer en jeu comme le climat ou le type de conduite adopté.

Le mégawattheure ou MWh

À l’instar du kWh, le MWh est une unité de mesure de puissance de production en énergie. Il est fréquemment utilisé en matière de distribution de gaz naturel, mais également électrique. 1 MWh correspond à 1 000 kWh. Ce terme n’est pas encore présent en matière de mobilité électrique. En effet, jusqu’ici les batteries de véhicules électriques n’atteignent pas encore les 1 000 kWh. Actuellement, la capacité maximum d’une batterie de voiture électrique est de 100 kWh. Toutefois, un véhicule baptisé Lucid Air devrait être dévoilé aux États-Unis en 2022 dont la batterie ferait 113 kWh.