Conseils borne de recharge

Je change de voiture électrique, puis-je garder mon ancienne borne de recharge ?

Changer de voiture électrique engendre un bon nombre d’interrogations entre autres la recharge. Si votre ancienne Wallbox a été choisie pour s’adapter au précédent véhicule, il se peut qu’elle ne soit pas forcément compatible avec la nouvelle auto acquise. Dans ce cadre, il faudra envisager l’installation d’une nouvelle infrastructure ou à défaut, procéder à un rétrofit qui consiste à faire un recyclage.

Dans quelles conditions pouvez-vous garder votre borne de recharge ?

La recharge s’inscrit comme l’une des principales préoccupations des électromobilistes, car elle conditionne un usage confortable du véhicule. Avec l’émergence des nouveaux modèles lancés par les constructeurs ces deux dernières années, les performances de ces voitures branchées ont été revues à la hausse que ce soit au niveau de la motorisation et de la batterie. Certains conducteurs souhaitent profiter de ces nouvelles technologies et acheter des modèles plus actuels. Une de leurs principales inquiétudes est de devoir changer de borne de recharge. Cette appréhension n’a pas forcément lieu d’être si les deux véhicules sont pourvus du même chargeur embarqué.

Admettons que vous avez précédemment utilisé la Kia e-Niro qui est munie d’un chargeur AC tolérant jusqu’à 7,2 kW de puissance. Pour la recharger, vous vous êtes équipé d’une Wallbox de 7,4 kW. Si vous décidez de renouveler votre auto avec une Peugeot e-208, il sera inutile de changer de borne, car ce modèle est également doté d’un chargeur embarqué AC de 7 kW. Votre ancienne Wallbox pourra continuer à recharger dans les meilleures conditions votre nouveau véhicule sans que vous soyez contraint de refaire l’installation. La compatibilité de puissance entre le chargeur embarqué et la Wallbox demeure la principale règle à respecter pour recharger de façon optimale. Par contre, si vous évoluez vers un modèle plus puissant comme la Porsche Taycan, la modification de votre borne est inévitable. En effet, la berline sportive exige une puissance minimale de 22 kW en courant alternatif. Votre infrastructure de 7,4 kW ralentirait énormément votre recharge. Seule une borne de 22 kW pourrait vous faire gagner du temps dans la récupération énergétique de la batterie.

Changer de bornes de recharge : sur quels critères se baser ?

Plusieurs éléments sont à prendre en considération lors du changement de votre borne de recharge, à commencer par la puissance de votre installation électrique. Jusqu’à 7,4 kW, les Wallbox sont alimentés par un courant alternatif en réseau monophasé. Par contre, à partir de 11 kW et 22 kW, le courant de charge doit évoluer vers un réseau triphasé. Dans ce cadre, il sera nécessaire de changer votre compteur électrique afin qu’il puisse supporter un tel débit. Cette modification implique de passer par votre fournisseur d’électricité qui sollicitera une intervention auprès du gestionnaire ENEDIS qui est habilité à réaliser ce type de transformation. L’opération vous coûtera aux environs de 160,50 euros TTC et sera effectuée dans les 10 jours ouvrés.

Comme votre nouvelle borne de recharge est alimentée par un courant d’intensité élevée, la sécurité est à renforcer. Veillez à choisir par exemple des modèles qui sont équipés d’un dispositif de détection de fuites de courant qui peuvent être à l’origine de chocs électriques très dangereux. Certains modèles sont équipés de capteurs de température chargés d’interrompre la recharge pour éviter la surchauffe et les incendies en cas d’anomalies.

Si votre Wallbox est installée à l’extérieur, privilégiez les produits disposant des indices de protection de type IK10 et IP54 qui garantissent une meilleure résistance aux intempéries, aux chocs ou à la poussière. Pour sécuriser davantage votre infrastructure en cas d’implantation dans un parking ouvert à tous, optez pour les bornes avec badge RFID pour que vous soyez le seul à pouvoir y accéder.

Le rétrofit des bornes de recharge : une nouvelle façon de recycler

Changer de Wallbox est contraignant, car il est nécessaire de revoir l’ensemble de votre installation électrique. Face à cette problématique, les spécialistes ont imaginé des solutions innovantes à l’instar du rétrofit qui permet de recycler les bornes. Cette technique utilisée pour convertir un véhicule thermique en véhicule électrique s’applique aussi à l’univers de la recharge. Le principe consiste à réutiliser le circuit électrique déjà raccordé au réseau. La borne est aussi recyclée et fait l’objet de mises à jour sur son système électronique.

La méthode a été employée pour la première fois avec « Autolib’ ». Ce réseau de voitures électriques en libre-service est apparu en 2011 en région parisienne. Les milliers de bornes qui ont servi à alimenter ces véhicules ont été modernisées au lieu d’être désinstallées pour pouvoir être réutilisées par les autos électriques actuelles. Ce recyclage pourrait bien se démocratiser d’ici quelques années sur les Wallbox privées ou publiques qui ont besoin d’être remises aux normes.

Véritable défi, le changement de Wallbox n’est pas obligatoire si, dès le départ, vous avez choisi un modèle à puissance réglable. Certaines unités sophistiquées permettent de moduler le débit de 3,7 kW à 22 kW grâce à l’intégration d’un potentiomètre.