Borne de recharge 11kW : quelle wallbox choisir ? Pour quels véhicules ?

Borne de recharge 11kW : quelle wallbox choisir ? Pour quels véhicules ?

L’usage d’un véhicule électrique est conditionné par l’adoption d’un mode de recharge adapté. Les solutions de recharge sont très nombreuses, mais certaines s’avèrent beaucoup plus fiables que d’autres. C’est le cas de la Wallbox qui plaît pour sa sécurité, sa praticité et surtout sa rapidité. Le modèle de 11 kW plus particulièrement s’impose comme l’un des plus efficaces. Il a aussi l’avantage d’être compatible avec de plus en plus de véhicules électriques pour ne citer que la Kia e-Niro, l’Audi e-tron ou la Citroën ë-C4. Pour choisir la bonne installation, il faudra se fier à certains critères.

Recharger un véhicule électrique avec une Wallbox : contextualisation

Avoir une voiture électrique est considéré aujourd’hui comme le « must ». Non polluante, elle demande moins d’entretien qu’un véhicule thermique et surtout, elle permet de faire de très belles économies sur l’énergie utilisée. D’ailleurs, il s’agit là de son argument phare. Néanmoins, malgré ses nombreux avantages, l’automobile électrique se heurte à une problématique qui se transforme en contrainte pour beaucoup d’utilisateurs : la recharge. L’utilisation optimale du véhicule passe par le bon choix du mode de recharge. La prise domestique est l’alternative adoptée par la grande majorité des automobilistes, car elle ne nécessite aucune installation supplémentaire. Sauf qu’elle a quelques inconvénients. En plus de ne pas être très sécurisée, la prise standard recharge de façon très lente le véhicule. D’où l’intérêt de s’orienter plutôt vers la Wallbox.

Wallbox 11 kW : principe et fonctionnement

La Wallbox est une borne de recharge de véhicules électriques permettant de récupérer l’énergie de la batterie à son domicile. Cette solution a été spécialement conçue pour recharger plus rapidement qu’une prise domestique. Elle se décline en de nombreuses puissances de charge : 7 kW, 11 kW, 22 kW, 50 kW. Le modèle de 11 kW est l’un des plus répandus, car la plupart des voitures électriques actuelles sont compatibles avec cette puissance. S’il faut en moyenne une journée entière pour recharger avec une prise classique et jusqu’à 8 heures avec une borne de 7 kW, ce délai est réduit à 5 à l’aide d’une Wallbox de 11 kW. Pour dire que cette solution est vraiment intéressante grâce au gain de temps. De plus, elle est compatible avec les voitures 100% électriques et les modèles hybrides rechargeables. En matière de sécurité, le dispositif est muni d’un système destiné à empêcher les risques de surchauffe. À noter que son usage peut parfois être imposé par certains constructeurs pour recharger leurs véhicules. C’est le cas de Renault avec la Zoé qui constitue 70% du marché dans l’Hexagone.

Les critères pour choisir une Wallbox 11 kW

L’exercice le plus compliqué consiste maintenant à choisir la parfaite borne de recharge. Déjà, il faut savoir que toutes les voitures électriques ne sont pas compatibles avec une Wallbow de 11 kW. Il est donc nécessaire de se renseigner sur les particularités du véhicule avant d’envisager l’installation. La puissance en kW ne constitue pas le seul critère à prendre en compte avant de choisir. L’utilisateur doit également considérer le réglage de la puissance de charge, l’indice de protection (IP55 par exemple), le type de courant (monophasé ou triphasé ?), les matériels complémentaires (différentiel, disjoncteur) et le suivi de charge (écran LCD, application mobile, etc.). Le prix représente aussi un autre critère clé pour sélectionner le produit. Attention, il ne faut pas toujours se ruer sur les modèles low-cost sous prétexte d’avoir envie de faire des économies, car ils ne sont pas forcément fiables et efficaces. L’idéal est de s’orienter vers les marques de renommée internationale pour avoir la garantie de disposer d’une solution pratique et sécurisée.

Où acheter une Wallbox 11 kW et comment l’installer ?

Comme elle est très courante, la Wallbox est commercialisée par de nombreux revendeurs et il n’est pas compliqué de s’en procurer. Il est également possible de trouver des offres auprès des concessionnaires qui travaillent en partenariat avec des entreprises spécialisées dans la fabrication des boîtiers. Les commerçants proposent la vente de la borne seule ou offrent des packs incluant la fourniture du matériel ainsi que l’installation. Il est préférable de passer par les services d’un professionnel pour la pose de la borne plutôt que de le faire soi-même, car cela garantit que l’installation est effectuée dans les normes. Recourir à un professionnel permet en même temps de maintenir la garantie sur l’installation et d’obtenir des conseils et explications sur le fonctionnement du boîtier.

Les voitures compatibles avec une borne de recharge de 11 kW

Installer une borne de recharge de 11 kW est inutile si le véhicule n’accepte pas cette puissance de charge, d’où l’intérêt de bien se renseigner sur les particularités techniques de l’automobile préalablement à son acquisition. Au rang des modèles tolérant une puissance de 11 kW en charge accélérée en courant alternatif (AC) figure la Kia e-Niro. Celle-ci s’illustre par son autonomie particulièrement élevée qui atteint les 455 km en cycle mixte WLTP. Cette prouesse fait de l’e-Niro un des véhicules électriques les plus plébiscités du marché. Grâce à sa prise combo 2 CCS, la recharge peut s’effectuer sur différents types d’installation, ce qui constitue un autre avantage notoire.

L’Audi e-Tron propose également un chargeur embarqué 11 kW. L’utilisation d’une borne triphasée de 11 kW ou 16 A permet de récupérer l’énergie de la batterie en 6h30 pour le modèle e-Tron Quattro 50 et en 7h45 pour l’e-Tron Quattro 55. En moyenne, une borne de 11 kW recharge 60 km par heure. Le SUV électrique aux anneaux propose une autonomie élevée atteignant les 446 km en cycle WLTP. Pour gagner quelques kilomètres supplémentaires, la batterie peut se régénérer grâce au mode e-pedal et au freinage électro-hydraulique.

Enfin, comme autre modèle compatible avec une Wallbox de 11 kW, on cite la Citroën ë-C4. Grâce à ce mode de recharge, elle récupère son énergie en seulement 5 heures contre un délai de 7h30 avec une Wallbox de 7,4 kW. Ce véhicule est équipé d’un électromoteur de 50 kWh offrant une autonomie de 350 km en WLTP, ce qui est largement suffisant pour arpenter les routes sans avoir peur d’avoir les batteries à plat.