Conseils borne de recharge

Combien de temps dure une borne de recharge ? Quelle durée de vie ?

Parler de la durée de vie d’une borne de recharge semble relativement assez délicat étant donné qu’aucun fabricant ne communique suffisamment cette information. Si l’on en croit les nombreuses études, un appareil électrique arrive en fin de vie au bout de 10 ans sous réserve qu’il soit bien entretenu et qu’il a été conçu avec des composants de qualité. Une borne de recharge peut probablement tenir sur cette même durée.

Une durée de vie de 10 ans pour les bornes de recharge

La première étude menée par l’Observatoire de la qualité des services de recharge électrique en France a révélé qu’un quart des bornes de recharge sur les 22 000 unités analysées sont inutilisables. Sur 600 000 recharges, 1 sur 4 a présenté des défaillances comme l’impossibilité de se connecter, des interruptions soudaines ou des blocages de câbles. 58% des Français interrogés ont déploré les pannes fréquentes de ces infrastructures de recharge. L’enquête a suscité des inquiétudes sur la fiabilité et la longévité des bornes de recharge commercialisées sur le marché, surtout que les fabricants évoquent rarement la véritable durée de vie de leurs produits. Cela est certainement dû au manque de recul puisque ces équipements sont issus de technologies récentes qui ne permettent pas de définir avec exactitude leur longévité réelle.

Si l’on en croit UFC-Que Choisir, un appareil électrique vit en moyenne entre 6 à 9 ans contre 10 à 12 ans auparavant. Cela laisse à présager la même longévité pour une borne de recharge. Tout dépend d’abord de son mode de fabrication qui a un impact notable sur sa durée de vie. Un équipement élaboré avec des composants durables et dans le respect des normes en vigueur tient mieux dans le temps qu’un autre dont la conception a été bâclée. C’est la raison pour laquelle les experts conseillent les modèles issus de fabricants renommés se pliant à des protocoles de production très stricts.

Les garanties associées aux bornes de recharge

Pour rassurer les consommateurs, les marques de bornes de recharge offrent des garanties matérielles de deux à cinq ans sur leurs produits. Au cours de cette période, elles s’engagent à réparer les défauts de fabrication gratuitement incluant le remplacement des pièces défectueuses, la main-d’œuvre et éventuellement les frais de livraison. Dans le cas où la réparation ne serait pas faisable, elles se chargent de remplacer directement l’équipement. En revanche, la garantie n’est pas applicable si le matériel n’a pas été installé dans les normes par l’électricien ou s’il a subi des modifications, des réparations ou des transformations par l’utilisateur. La garantie devient également caduque si les dommages ont été causés volontairement ou involontairement par le client et s’ils résultent d’une mauvaise utilisation, d’une négligence ou d’un non-respect des préconisations du fabricant. L’usure naturelle ainsi que les accidents extérieurs comme des manipulations anormales ou un entretien défectueux ne sont pas non plus couverts.

Pour sa part, l’installation peut faire l’objet d’une garantie de parfait achèvement valable pendant un an. Indiqué par l’article 1792-6, alinéa 2 à 4, du Code Civil, cette garantie oblige l’installateur à procéder immédiatement à la réparation des malfaçons et désordres apparus au cours de la première année suivant la fin du chantier. Toutes les défaillances sont à relever par le maître d’ouvrage qui doit ensuite les signaler au prestataire ayant réalisé les travaux afin qu’ils exécutent ses devoirs et obligations.

Par quels moyens augmenter la durée de vie d’une borne de recharge ?

Pour éviter une dégradation précoce d’une borne de recharge, plusieurs actions sont à mener. La priorité est d’installer l’équipement dans les règles de l’art. Seul un électricien agréé IRVE est habilité à prendre en charge la pose d’une Wallbox si la puissance délivrée par celle-ci est supérieure à 3,7 kW. Le technicien veille à respecter la norme NF C15-100 au cours de l’exécution des travaux ainsi que les exigences et les recommandations du fabricant. Il sélectionnera avec le plus grand soin les matériels utilisés. Des câbles de mauvaise qualité par exemple nuisent à la longévité des équipements. De toute façon, les bornes de recharge cessent automatiquement de fonctionner dès qu’elles détectent des composants défaillants pouvant être responsables des surchauffes ou des incendies.

Par ailleurs, les bornes doivent minutieusement être choisies en fonction de l’environnement dans lequel elles sont implantées. En cas d’installation à l’extérieur, elles doivent résister aux intempéries pour prévenir l’usure précoce. Les produits de haute qualité sont systématiquement associés à des indices de protection IP et IK qui les préservent de l’humidité, des impacts mécaniques ou de la poussière.

L’utilisateur devra aussi trouver un moyen de sécuriser son installation contre les actes de vandalisme et les dégradations volontaires. Les unités placées dans des parkings ouverts s’accompagneront idéalement de badges RFID pour que seul l’utilisateur autorisé puisse avoir l’accès. Cela évite l’usage abusif par d’autres électromobilistes et l’apparition de dommages.

En dernier lieu, l’entretien de son infrastructure de recharge est à prioriser. Le client peut souscrire à un contrat de maintenance auprès d’une société spécialisée pour profiter d’une intervention rapide et efficace en cas de pannes.