Véhicules Electriques

Voiture électrique d’occasion : 10 points à vérifier avant d’acheter

La voiture électrique séduit de plus en plus d’automobilistes, non seulement pour des raisons environnementales, mais aussi financières compte tenu des économies qu’elle permet de réaliser en énergie et en entretien. L’achat d’un véhicule électrique reste cependant un investissement assez onéreux, c’est pourquoi certains acheteurs se tournent vers le marché d’occasion. Effectivement, une voiture électrique d’occasion est bien moins chère qu’une neuve, cependant, son achat requiert beaucoup plus de précautions. Voici quelques points à vérifier impérativement avant l’acheter une voiture électrique d’occasion.

1 – L’autonomie du véhicule

Lorsqu’on achète une voiture électrique, qu’elle soit neuve ou d’occasion, la première chose qui devrait intéresser l’acheteur est son autonomie. L’autonomie d’une voiture électrique correspond au nombre de kilomètres qu’on peut effectuer en une seule charge et elle s’avère déterminante pour l’usage du bien. Afin de choisir le modèle qui convient le mieux à ses besoins, il est donc nécessaire de déterminer l’utilisation qu’on souhaite faire de sa voiture électrique et pour cela, il faut calculer le nombre de kilomètres parcourus au quotidien sur la base de ses habitudes de trajets. La voiture est-elle destinée à un usage quotidien du domicile au travail ou sera-t-elle amenée à effectuer de longs trajets sur les routes et les autoroutes ? S’agit-il d’un véhicule principal ou secondaire. Actuellement, les véhicules électriques, même d’occasion disposent d’une autonomie suffisante pour les petits trajets quotidiens et les voyages, cependant, le conducteur devra réfléchir à des solutions de recharge lorsqu’il se mettre en route.

2 – Le type de batterie

En termes de batterie, plusieurs technologies sont proposées par les contributeurs automobiles. On parle notamment de la batterie au plomb, de la batterie Nickel-Cadmium, de la batterie Nickel-Métal Hydrures et bien d’autres. Ces technologies diffèrent par leur capacité de stockage et leur mode d’entretien. Néanmoins, la batterie lithium-ion s’est progressivement imposée comme la technologie de référence étant donné sa durée de vie et sa densité énergétique. Le choix d’un véhicule électrique équipé d’une batterie lithium-ion est vivement conseillé.

3 – L’état de la batterie

Sur une voiture électrique, la batterie est l’élément le plus important. Organe central du véhicule, la batterie conditionne son autonomie et ses performances. Cependant, la batterie perd un peu de sa capacité de stockage au fil des utilisations et s’il s’avère qu’elle est détériorée son autonomie ne sera plus aussi satisfaisante. Il est donc primordial de vérifier son SoH (State of Health), mais il faut aussi exiger un certificat batterie. À noter que le remplacement d’une batterie est très coûteux. Pour éviter de passer par là, il ne faut pas négliger de vérifier la batterie.

4 – La fiabilité du modèle

Lors du choix de sa voiture électrique d’occasion, il est conseillé à l’acheteur de vérifier la fiabilité du modèle. Il convient de privilégier les modèles qui ont déjà fait leurs preuves et qui sont très appréciés par les automobilistes. Parmi les véhicules les mieux vendus sur le marché figurent le Renault Zoé, le Peugeot e-208, la Tesla Model 3 ou la BMW iX3. Les forums de discussion en ligne permettent à chacun d’avoir des avis concernant tous les modèles de voiture électrique.

5 – L’état du véhicule

Lors d’un achat de voiture d’occasion, il est important de vérifier minutieusement l’état du bien, du kilométrage à la carrosserie. Le kilométrage permet notamment d’avoir une idée de la performance du véhicule. Si le véhicule a beaucoup de kilométrage, il risque aussi de demander plus d’entretien, notamment au niveau de la batterie. Il ne faut pas hésiter à questionner le vendeur à propos de l’usage qu’il a fait du véhicule et de ses conditions de recharge.

6 – La solution de recharge

On ne peut pas envisager d’acquérir un véhicule électrique sans d’abord penser à une solution de recharge. Car bien que la voiture électrique puisse se brancher sur une prise domestique classique, ce point de charge n’est pas le plus optimal. L’installation d’une borne de recharge à domicile sera indispensable et le choix du chargeur adapté dépendra des caractéristiques du véhicule et plus particulièrement de sa capacité de charge maximale.

7 – Le budget

L’achat d’une voiture électrique d’occasion répond à une volonté de réaliser des économies. Il est donc d’autant plus recommandé de faire attention à son budget, car la cote de certains modèles ne baisse pas autant qu’on le penserait. En déterminant son budget, on peut filtrer plus facilement les modèles qui y correspondent. Par ailleurs, il convient également de penser au coût total de possession d’une voiture électrique. Généralement, ce coût est inférieur à celui d’une voiture thermique étant donné qu’un plein de batterie est trois fois moins onéreux qu’un plein d’essence.

8 – Les subventions

L’achat d’une voiture électrique même l’occasion ouvre droit à des subventions telles que le bonus écologique et la prime à la conversion. Même si le montant du bonus n’est pas comparable à celui octroyé lors de l’achat d’un véhicule neuf, il vaut tout de même la peine d’être étudié. Si le bonus écologique se limite à 1 000 euros, la prime à la conversion permet de toucher jusqu’à 5 000 euros en fonction de sa situation. Il convient aussi de se renseigner sur les subventions régionales.

9 – Acheter chez un particulier ou un professionnel ?

Il est possible de faire de bonnes affaires, que ce soit auprès d’un professionnel ou d’un particulier. Mais pour éviter de prendre des risques, il est recommandé de se tourner vers des professionnels qui garantiront le bon état du véhicule et de la batterie. Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, la transparence est la clé. Plus on dispose d’informations sur le bien, mieux c’est. L’achat auprès d’un particulier est beaucoup plus risqué, c’est pourquoi il faut redoubler de vigilance. Il est conseillé de passer par des sites web reconnus mettant en relations des vendeurs et des acheteurs. Ces plateformes contrôlent toutes les annonces avant de les publier.

10 – Tester le véhicule

Le test est une étape primordiale lors de l’achat d’une voiture d’occasion, quelle que soit sa nature. L’acheteur se fera ainsi une meilleure idée de la performance du véhicule, mais surtout de son autonomie réelle. L’idéal est de tester le véhicule pendant suffisamment longtemps afin de mesurer son autonomie réelle, en veillant à alterner les différents parcours.