Véhicules Electriques

Peugeot électrique : gamme, performance et prix

La démocratisation des véhicules électriques a permis aux constructeurs automobiles de développer de nouvelles technologies, permettant de circuler plus facilement. Soumis à de nombreuses restrictions d’ordre écologiques, les véhicules thermiques se voient être remplacés petit à petit par les électriques qui sont moins polluants. En dehors des avantages écologiques, les véhicules électriques sont également plus souples lors de la conduite et présentent moins de dépenses d’entretien. Deux avantages importants poussent les consommateurs à se tourner vers cette nouvelle forme de transport.

Peugeot : Ce qu’il faut savoir sur le constructeur français

Concurrent direct de Renault et de Citroën, Peugeot est un des grands leaders de l’automobile en France. Membre du groupe Stellantis (ex PSA avant sa fusion avec le groupe FCA), Peugeot est réputée pour sa contribution dans diverses innovations du secteur automobile.
La marque française se positionne comme étant le principal constructeur de véhicules électriques en France. À ce titre, Peugeot propose à ses consommateurs divers modèles de voitures tels que des berlines, des citadines, des SUV, des utilitaires, des routières, des compactes et des familiales.

Créée en 1810, Peugeot était à l’origine une entreprise familiale située à Hérimoncourt. Au cours des prochaines années, la famille se concentre sur le travail de l’acier, et ce n’est qu’en 1886 qu’Armand Peugeot décide de se tourner vers le secteur automobile.

En 1889, Armand Peugeot fait construire le « Type 1 » qui est un tricycle à vapeur alimenté par une chaudière. Ce dernier constate très rapidement que le moteur à pétrole est idéal pour garantir un véhicule à la fois léger et performant. À partir de cette analyse, Armand Peugeot entame immédiatement la construction des « Type 2 » et « Type 3 ». Ces derniers proposent une puissance de 8 chevaux et peuvent atteindre une vitesse maximale de 15 km/h.

Vers les années 1930, Peugeot stabilise son chiffre d’affaires grâce au lancement de la Peugeot 201. Grâce à ce modèle, la marque au lion s’impose sur le marché et acquiert le statut de constructeur automobile de premier plan. En 1955, il présente sa nouvelle 403 qui est officiellement la première voiture française diesel de série. Enfin, vers les années 70, Peugeot se positionne en seconde place, derrière Renault, en tant que constructeur automobile française.

Peugeot : des véhicules qui ont marqué l’histoire automobile

Peugeot est connue dans le monde entier comme étant une marque d’excellence. On peut parler de la Peugeot 207 qui fut le véhicule le plus vendu en France entre 2007 et 210, et dans toute l’Europe en 2007. Produite entre 2006 et 2014, ce modèle est équipé de plusieurs blocs moteurs essence : le 1,4i 75/90, le 1,4 VTi 95, le 1,6i 110, le 1,6 VTi 120 et le 1,6 THP 150/155/175. Côté diesel, la Peugeot 207 a deux blocs moteurs au choix : le 1,4 HDi 70 et le 1,6 HDi 90/92/110/112.

En 2019, Peugeot revient sur le podium avec la 308. Voiture la plus vendue de la marque durant cette année, elle est très appréciée des consommateurs pour les technologies qui la composent. On peut citer l’aide à la conduite offrant un surplus de confort sur la route, ou encore ses différentes motorisations essence (1,4 VTi, 1,6 VTi, 1,6 THP et 2,0i) et diesel (1,6 HDi, 1,6 e-HDi et 2,0 HDi).

Face à l’essor des crossovers, des SUV et surtout de l’électrique, Peugeot innove et produit des modèles plus modernes comme la 3008, la 4008 ou l’e-208.

Peugeot et le marché de l’électrique

Le marché de l’automobile électrique connait un essor considérable au cours de ces dernières années. Cela peut s’expliquer par le besoin de limiter la circulation des véhicules thermiques, puisque ces derniers sont à l’origine de nombreux problèmes comme la pollution et les nuisances sonores.
Peugeot répond présent à cette nouvelle réforme et propose à sa clientèle une large gamme de véhicules « Zéro émission » répondant à tous leurs besoins : citadines, berlines, SUV, familiales, etc. Les véhicules électriques de chez Peugeot présentent à la fois un design moderne et innovant, des performances environnementales inédites et des technologies de pointe.

Quelques modèles de véhicules électriques chez Peugeot

La Peugeot e-208

Produite en octobre 2019, la Peugeot e-208 se positionne comme étant la concurrente directe de la Renault ZOE en matière de voitures citadines. Fabriquée à partir de la plateforme e-CMP, cette petite citadine est la première voiture électrique « New Gen » du constructeur français et elle est disponible à partir de 33 000 € pour la version d’entrée de gamme.

Mesurant 4,05 m de long, 1,77 m de large et 1,43 m de hauteur, l’e-208 présente le même gabarit que son homologue thermique. Côté motorisation, la citadine électrique est montée avec le même bloc électromoteur que la DS 3 Crossback E-Tense : un moteur électrique placé à l’avant de 136 ch/100 kW, d’un couple maximal de 260 Nm. Sur le plan performances, la Peugeot e-208 affiche une vitesse maximale de 150 km/h, avec le 0 à 100 km/h atteints en 8 secondes.

Pour finir, au niveau de la batterie, la Peugeot e-208 propose 340 km d’autonomie en cycle WLTP grâce à sa batterie de 50 kWh.

La Peugeot e-2008

Disponible d’entrée de gamme à 37 000 €, la Peugeot e-2008 se décline en 5 niveaux de finitions : e-2008 Allure (38 700 €), e-2008 GT Line (41 200 €), e-2008 GT (43 000 €), e-2008 Active Business (37 900 €) et e-2008 Allure Business (39 700 €).

Premier SUV électrique compact de Peugeot, l’e-2008 a été produite à partir de la plateforme e-CMP et elle reprend les mêmes codes esthétiques que sa version thermique. On parle par exemple de l’instrumentation numérique « i-Cockpit -3D » avec son écran tactile de 10 pouces.
En matière de moteur, la Peugeot e-2008 est équipée du même pack que l’e-208. Il s’agit ici d’un électromoteur de 136 ch/100 kW, d’un couple maximal de 260 Nm, logé à l’avant du véhicule. Ce moteur permet au SUV d’atteindre une vitesse maximale de 150 km/h.

Au niveau de la batterie, l’e-2008 est doté d’un pack de batterie de 50 kWh, lui permettant de parcourir jusqu’à 320 km en cycle WLTP.