Bornes de recharge pour professionnels

Superchargeur de voiture électrique : qu’est-ce que c’est ? Pour quel type d’installation ?

Les voitures électriques sont en phase de devenir la nouvelle norme en matière de mobilité. Devant le désastre environnemental provoqué par le secteur du transport, des mesures ont été prises afin de freiner la pollution atmosphérique engendrée par les véhicules thermiques dont la commercialisation va être interdite d’ici 2040. Pour favoriser l’usage des véhicules propres, des innovations ont été opérées sur la recharge qui se veut plus rapide grâce aux bornes tolérant des puissances très élevées. Ces superchargeurs dont ceux issus de la marque Tesla déploient un mode de fonctionnement assez spécifique.

La recharge rapide et les standards utilisés

Régénérer une batterie de voiture électrique implique de la brancher à une source d’énergie externe. Dans ce cadre, plusieurs modes de recharge peuvent être utilisés. La plus classique et la plus économique sont représentées par la prise domestique ou la prise renforcée qui libère une puissance de 2 à 3 kW et qui fonctionne en mode lent. Étant donné le délai d’attente péniblement long et surtout le manque de sécurité de ces systèmes, les constructeurs préconisent l’usage des Wallbox dont les niveaux de puissance sont de 3,7 kW, 7,4 kW, 11 kW et 22 kW en courant alternatif en réseau monophasé ou triphasé. Ces bornes sont essentiellement utilisées à domicile ou sur les parkings des entreprises. Pour pouvoir envisager de longs trajets, les électromobilistes devront se tourner vers les bornes de recharge rapide proposant une puissance de 43 kW et plus. Ces unités à gros débit diminuent le temps passé à la station et ont recours au courant continu qui ne nécessite pas l’intervention du chargeur embarqué de la voiture et qui alimente directement dans la batterie.

Ces bornes rapides sont les plus pratiques en favorisant les recharges express. Une batterie de 30 kWh a besoin d’à peine une heure pour se régénérer sur une unité de 50 kW alors que sur une prise domestique, il faudrait attendre au moins 16 heures. En revanche, profiter de la recharge rapide implique une compatibilité du véhicule avec la charge en courant continu.

Trois standards sont principalement utilisés sur les bornes rapides à savoir le protocole CHAdeMO, le protocole Combo et la prise type 2. D’origine asiatique, la technologie CHAdeMO est largement privilégiée des constructeurs japonais. Elle est en mesure d’accepter une puissance jusqu’à 50 kW en courant continu.

Le standard Combo est adopté par les constructeurs européens ou américains et s’impose comme la norme sur le Vieux Continent. Il est muni d’un connecteur unique favorisant une charge rapide et supportant des puissances allant jusqu’à 350 kW.

Quant à la prise type 2, elle concerne la recharge rapide à 43 kW sur courant alternatif triphasé. Aujourd’hui, elle a subi de nombreuses évolutions et peut aussi accepter le courant continu sous le format type 2 combo ou type 2 CSS.

Les Superchargeurs Tesla

Les Superchargeurs Tesla ont été développés spécialement pour les véhicules électriques de la marque américaine. Ils font leur apparition pour la première fois en 2012 lors du lancement de la Tesla Model S. Les premiers Superchageurs de type V1 et V2 autorisent une puissance de 150 kW. En 2019, plusieurs améliorations ont été opérées pour qu’ils puissent recharger jusqu’à 250 kW. Les utilisateurs de véhicules électriques Tesla pourront prochainement profiter des V4 atteignant 275 voire 300 kW. En Europe, Tesla dispose d’un réseau de 700 stations constituées de 7300 Superchargeurs. En 2021, la France compte 1000 bornes sur une centaine de stations. La plupart des Superchargeurs Tesla sont disponibles autour du réseau autoroutier et sur les aires d’autoroute les plus récentes. Un usage domestique de ces Superchargeurs n’est pas envisageable compte tenu de la puissance très élevée nécessaire qui requiert de gros travaux sur l’installation électrique.

Une des forces de ces bornes ultra-rapide repose sur le temps de charge réduit. Sur les modèles V3, il suffit de 15 minutes pour gagner 360 km d’autonomie, soit 24 km/minute. Le conducteur n’a besoin que de 20 minutes pour passer d’un niveau de charge de 20 à 80%. En revanche, les modèles V2 de 150 kW sont moins performants et ont besoin de 30 minutes pour une recharge complète.

Où et comment trouver les bornes de recharge rapide ?

Les bornes de recharge rapides sont essentiellement disponibles dans les stations-service, certains parkings de centres commerciaux ou sur les aires d’autoroute. Pour les trouver, il suffit d’utiliser une application de géolocalisation dédiée comme ChargeMap, Nextcharge ou Plugshare.

L’usage de ces Superchargeurs est rarement gratuit, à l’exception des bornes de Nissan disponibles chez Ikea ou Auchan qui sont gracieusement mises à disposition des utilisateurs. Le tarif est variable en fonction des opérateurs. Au sein des réseaux CNR ou Corri-dor, les automobilistes devront débourser 5 euros par recharge en moyenne. Pour Tesla, les prix varient de 0,24 à 0,35 euro/kWh, mais les utilisateurs de la Model S et de la Model X ont droit à une recharge gratuite à vie.