Véhicules Electriques

Audi électrique : gamme, performance et prix

Connue pour ses véhicules haut de gamme à la performance ahurissante, le constructeur allemand Audi n’a lancé son offensive électrique qu’en 2019 avec la création de la gamme e-tron, dont le premier modèle fut l’Audi e-tron. Cette gamme compte aujourd’hui de nombreux modèles aussi luxueux et performants les uns que les autres, conformément à l’ambition de la marque. Pour faire face à l’avenir, le constructeur a annoncé sa conversion au tout électrique au plus tard d’ici 2030. Mais en attendant un catalogue complet de véhicules électriques, découvrez les modèles existants.

E-tron : la gamme 100% électrique signée Audi

Audi a mis du temps avant d’enclencher son processus d’électrification, mais il ne semble pas accuser de retard en termes de technologie. Lançant son tout premier modèle en 2019, le constructeur n’a jamais eu autant foi en l’avenir de la mobilité électrique. Pour preuve, la marque envisage de devenir un constructeur de voitures exclusivement électriques d’ici une dizaine d’années. Grâce à l’Audi e-tron, le premier modèle de la gamme, Audi fait un début remarqué dans la catégorie. Son design expressif et la performance de sa technologie ont immédiatement séduit la clientèle qui attendait cette offre depuis longtemps. En optant pour une Audi 100% électrique, les usagers profitent de performances accrues tout en faisant un beau geste pour la planète. En effet, malgré l’électrification, les modèles Audi n’ont rien perdu de leur sportivité légendaire. D’ailleurs, il paraîtrait que la conversion à l’électrique a ouvert la voie à de nouvelles possibilités. Dans le cadre de sa stratégie d’électrification, Audi entend répondre à la principale préoccupation des utilisateurs de véhicules électriques concernant le temps de recharge. En attribuant à ses modèles une capacité de charge maximale allant jusqu’à 150 kW, le constructeur permet à ses clients de recharger leur véhicule à des vitesses de charge élevées.

Les principaux modèles de la gamme e-tron

Longtemps resté à la traîne en ce qui concerne l’électrification de sa gamme, Audi rattrape le coup en annonçant en 2019 son premier modèle baptisé Audi e-tron. Il s’agit d’un modèle de SUV haut de gamme 100% électrique d’une autonomie maximale de 400 km en cycle WLTP. Le modèle se décline en trois configurations qui sont toutes dotées de 4 roues motrices. L’e-tron 50, version d’entrée de gamme offre une puissance de 313 ch pour un couple de 540 Nm, ce qui se traduit par une accélération de 0 à 100 km/h réalisée en 6,8 secondes. Dans sa version e-tron 55, le modèle propose une puissance de 300 kW et une vitesse d’accélération de 5,7 secondes entre le 0 et le 100 km/h. La déclinaison ultra sportive du modèle, l’e-tron S développe pas moins de 503 ch et 973 Nm, de quoi assurer un 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. Par ailleurs, l’Audi e-tron connaît une version coupé du nom d’Audi e-tron Sportback. Bénéficiant également de la transmission intégrale, le modèle promet une puissance moteur de 408 ch et 664 Nm de couple pour une vitesse maximale de 200 km/h. Avec une batterie de 86,5 kWh, son rayon d’action va jusqu’à 444 km.

Performants, mais moins onéreux, les modèles Q4 e-tron et Q4 e-tron GT font leur apparition au cours de l’été 2021. Leurs tarifs plus abordables ont fait le succès de ces modèles puisqu’à l’heure actuelle, ils enregistrent les meilleures ventes sur toute la gamme e-tron. Conçu à partir de la plateforme MEB du groupe Volkswagen, le Q4 e-tron se dote de deux moteurs électriques d’une puissance supérieure à 300 ch et d’une transmission intégrale, à l’instar de la Volkswagen ID3 et ID4. L’Audi Q4 e-tron représente la version Coupé de ce modèle.

Dans la catégorie des berlines, Audi propose l’Audi e-tron GT une berline électrique haut de gamme qui emprunte sa plateforme à la Porsche Taycan. Il en existe deux versions dont l’e-tron GT Quattro possédant un moteur électrique d’une puissance maximale de 350 kW et d’une batterie de 93,4 kWh promettant une autonomie de 479 km en une seule charge. En termes de vitesse d’accélération, le 0 à 100 km/h est abattu en 4,1 secondes. L’e-tron GT existe aussi en version sportive baptisée Audi RS e-tron GT. Dévoilé très récemment, ce modèle-ci est considéré comme la voiture électrique la plus séduisante du monde. Mais l’Audi RS e-tron GT rayonne avant tout par sa performance sportive. Avec un moteur électrique de 238 ch installé au niveau de l’essieu avant et un autre de 456 ch sur l’essieu arrière, le véhicule cumule une puissance impressionnante de 598 ch qui lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 3,3 secondes.

Gamme Audi électrique : des tarifs pouvant aller jusqu’à 146 000 euros

De toute sa carrière, la marque aux anneaux a toujours été classée partie les marques automobiles les plus prestigieuses du marché. On ne peut donc pas s’étonner de constater des tarifs allant bien au-delà des prix moyens. Pour justifier une telle tarification, il est difficile de nier la beauté et la performance de ses modèles. Mais au-delà de ces aspects, on note l’intégration de nouvelles technologies innovantes. Le constructeur est le premier de toute l’histoire automobile à doter ses modèles de rétroviseurs virtuels. Véritable prouesse technologique, les rétroviseurs virtuels se présentent sous la forme de deux caméras grand-angles prenant la place des rétroviseurs classiques. Ces caméras restituent parfaitement les images de la route pour une excellente visibilité, quelles que soient les circonstances. Leur forme effilée réduit par ailleurs la prise d’air et améliore l’aérodynamisme. Cette technologie est disponible en option sur tous les modèles électriques de la marque.

Les voitures électriques Audi sont pour la plupart dotées de batteries de nouvelle génération offrant une grande autonomie, ce qui contribue à expliquer les tarifs élevés.

Comme on a pu le voir précédemment, c’est le modèle Q4 e-tron le plus abordable avec un tarif de départ de 42 800 euros. Au sommet de la gamme on retrouve la berline sportive RS e-tron GT avec un prix avoisinant les 146 000 euros.

D’ici 2025, la marque prévoit de produire de nouveaux modèles 100% électriques à hauteur de deux tiers de son catalogue. À terme, la marque devrait entièrement basculer sa gamme dans l’électrique à l’instar de Mini, de Jaguar ou de Volvo.